Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Renal tumor biopsy does not increase the risk of surgical complications of minimally invasive partial nephrectomy - 23/09/22

Les biopsies des tumeurs du rein n’augmentent pas le risque de complications chirurgicales des néphrectomies partielles mini-invasives

Doi : 10.1016/j.purol.2022.03.006 
D. Pasquier a, F. Rozet b, , A. Fregeville c, E. Barret b, C. Lanz b, P. Macek b, Y. Barbe b, N. Cathala b, A. Mombet b, M. Lefèvre d, X. Cathelineau b
a Department of Urology, CHU de Lapeyronie, Montpellier, France 
b Department of Urology, Institut Montsouris, Paris, France 
c Department of Radiology, Institut Montsouris, Paris, France 
d Department of Pathology, Institut Montsouris, Paris, France 

Corresponding author.

Summary

Background

For patients with cT1 renal lesions, Partial Nephrectomy (PN) is the gold standard treatment. However, 20% of small renal masses are benign, situation in which the PN is an overtreatment. The percutaneous Renal Tumor Biopsy (RTB) may lower the risk of overtreatment as there is a 90% concordance rate on histotype between the RTB and the final pathology. It has been suggested that the RTB could increase the difficulty of the PN and increase the risk of surgical complications.

Objective

To compare surgical outcomes and complications of PN with or without previous RTB. Design, setting, and participants: monocentric retrospective review of patients who underwent laparoscopic or robotic-assisted PN between January 2012 and December 2019. Measurements: perioperative complications were recorded using Clavien–Dindo classification, peroperative data included operative time, clamping time and blood loss, and histological outcomes of RTB and PN.

Results and limitations

In total, 163 patients were included in our study. There were significantly less benign lesions in PN with prior RTB: 7% (4/56) vs. 20% (22/107) without prior RTB (P=0.03). There were no significant differences regarding Clavien–Dindo>2 perioperative complications with respectively 7% (4/56) vs. 10% (11/107) (P=0.57). Same goes for peroperative data such as duration of surgery (P=0.81), warm ischemia (P=0.07) and blood loss (P=0.13).

Conclusions

RTB does not increase the risk of surgical complications of PN and may reduce the risk of small renal masses overtreatment.

Level of evidence

4.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Chez les patients présentant une lésion rénale cT1, la Néphrectomie Partielle (NP) est le traitement de référence. Cependant, 20 % des masses rénales de faible taille sont bénignes, situation dans laquelle la NP est un surtraitement. La Biopsie rénale per-cutanée (PBR) pourrait diminuer le risque de surtraitement grâce à une concordance de 90 % entre l’histologie de la biopsie et l’analyse anatomopathologique de la pièce opératoire. Il a été évoqué que la PBR pourrait augmenter la difficulté de la NP et ainsi augmenter le risque de complications chirurgicales.

Objectif

Comparer les résultats anatomopathologiques et les complications de NP avec ou sans PBR antérieure.

Matériel et méthode

Analyse rétrospective monocentrique de patients ayant bénéficié d’une NP cœlioscopique ou robot-assistée entre janvier 2012 et décembre 2019. Les complications périopératoires étaient répertoriées selon la classification de Clavien–Dindo, les données opératoires comprenaient le temps opératoire, le temps de clampage, les pertes sanguines, ainsi que les résultats histologiques des pièces opératoires.

Résultats

Au total, 163 patients ont été inclus dans l’étude. Il y avait significativement moins de lésions bénignes pour les NP avec PBR antérieure: 7 % (4/56) vs 20 % (22/107) sans PBR (p=0,03). Il n’y avait aucunes différences significatives concernant les complications Clavien–Dindo>2 avec respectivement 7 % (4/56) vs 10 % (11/107) (p=0,57). De même pour les données opératoires comme le temps opératoire (p=0,81), le temps d’ischémie (p=0,07) et les pertes sanguines (p=0,13).

Conclusion

Les PBR n’augmentent pas le risque de complications chirurgicales des NP et pourraient réduire le surtraitement dans les tumeurs rénales solides de faible taille.

Niveau de preuve

4.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Benign, Biopsy, Nephrectomy, Renal cell carcinoma, Small renal mass

Mots clés : Bénin, Biopsie, Néphrectomie, Carcinome rénal, Tumeurs solides du rein


Plan


© 2022  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 12

P. 843-848 - octobre 2022 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison des biopsies de prostate systématiques, ciblées et combinées pour le diagnostic de cancer de prostate en cas de lésion à l’IRM
  • J. Gander, M. Guandalino, N. Vedrine, C. Charbonnel, P. Gayrel, F. Ceruti, L. Guy
| Article suivant Article suivant
  • Predicting the probability of malignant pathological type of kidney cancer based on mass size: A retrospective study
  • J. Li, X. Li, Z. Jiang, C. Hu, J. Liu, J. Huo, B. Liu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.