Table des matières EMC Démo S'abonner

Uropathies obstructives basses - 30/11/22

[4-002-M-33]  - Doi : 10.1016/S1637-5017(22)47334-0 
A. Koch a, , N. Sananès a, b, A.-S. Weingertner a
a Service de gynécologie obstétrique, Hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l'Hôpital, 67000 Strasbourg, France 
b Unité Inserm 1121 Biomatériaux et bioingénierie, Université de Strasbourg, 67000 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les uropathies obstructives basses concernent deux à trois grossesses sur 10 000, et sont dominées par les valves de l'urètre postérieur (VUP), survenant exclusivement chez le garçon. Les diagnostics différentiels sont représentés par le reflux vésico-urétéral bilatéral, le syndrome de Prune-Belly, l'atrésie urétrale et le syndrome microcôlon-mégavessie. À l'échographie anténatale, les VUP sont suspectées devant une mégavessie à paroi épaissie associée à une urétérohydronéphrose bilatérale. Un anamnios peut être présent en cas de forme sévère, comme une altération du parenchyme rénal. L'analyse des urines fœtales via une ponction vésicale échoguidée peut également être un marqueur prédictif de l'atteinte rénale, mais son intérêt est controversé. Les analyses génétiques via une amniocentèse sont recommandées puisqu'une anomalie peut être retrouvée dans 5 à 25 % des cas. L'importance de l'obstruction conditionne le pronostic fœtal et/ou néonatal, avec dans les formes sévères un risque d'insuffisance rénale et/ou d'hypoplasie pulmonaire associée. En fonction de la sévérité, la prise en charge anténatale varie de la surveillance échographique aux thérapeutiques anténatales (drain vésicoamniotique, cystoscopie), jusqu'à l'interruption médicale de grossesse. Un accouchement en maternité de niveau 3 est recommandé afin d'offrir une prise en charge pluridisciplinaire adaptée et de réaliser un bilan clinique, biologique et radiologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Uropathies obstructives basses, LUTO, VUP, Mégavessie, Drain vésicoamniotique


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anomalies chromosomiques
  • S. Dimassi, M. Till, D. Sanlaville
| Article suivant Article suivant
  • Prématurité : généralités
  • A. Nuytten

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.