Table des matières EMC Démo S'abonner

Pronostic vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire - 24/01/23

[17-046-C-15]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(23)46562-1 
M. Boulanger, MD, PhD, MCU-PH
 Unité Inserm U1237, Service de neurologie, Université de Caen Normandie, CHU de Caen Normandie, avenue de la Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 25 January 2023

Résumé

Après un accident ischémique transitoire (AIT) ou un infarctus cérébral, les patients sont exposés à un risque de récidive d'infarctus cérébral précoce. Sous traitement de prévention secondaire actuel après un AIT/infarctus cérébral mineur (c'est-à-dire sans déficit invalidant), le risque moyen de récidive d'infarctus cérébral est estimé à 1,8 % dans les 48 heures, 3,1 % dans les 30 jours et 3,8 % dans les 90 jours. Les sous-groupes avec le plus haut risque de récidive d'infarctus cérébral (risque dans les 48 heures à 5 %) sont ceux avec : un score ABCD2 supérieur ou égal à 4 ; une cardiopathie à haut risque emboligène (par exemple une fibrillation auriculaire) ; une sténose artérielle intracrânienne ou extracrânienne supérieure ou égale à 50 % dans le territoire de l'infarctus cérébral ; ou une lésion ischémique récente visible en imagerie. Le pronostic vasculaire à long terme des patients est également altéré, malgré la prévention secondaire actuelle, et même en cas d'infarctus cérébral peu sévère ou d'AIT. Ainsi, les patients ont un surrisque de mortalité cardiovasculaire et d'événements ischémiques, avec un risque dans les 10 ans de récidive d'infarctus cérébral estimé à 25 % et un risque d'événement coronarien aigu d'environ 11 %. Par ailleurs, les patients ont un risque d'hémorragie (intra- ou extracrânienne) dans les 10 ans post AIT/infarctus cérébral d'environ 11 %. La survenue d'une récidive d'un infarctus cérébral ou d'une hémorragie cérébrale au cours du suivi après un AIT/infarctus cérébral est un facteur de risque indépendant de mortalité toutes causes confondues. Ces données mettent en exergue la nécessité de poursuivre l'amélioration de la prise en charge aiguë des patients et également de la prévention secondaire.


Mots-clés : AIT, Infarctus cérébral, Récidive d'infarctus cérébral, Infarctus du myocarde, Hémorragie cérébrale


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Aspects génétiques des tumeurs cérébrales primitives de l'adulte
  • A. Idbaih, K. Hoang-Xuan, D. Psimaras, M. Sanson, J.-Y. Delattre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.