Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Contrôle thermorégulateur de la prise alimentaire et du sommeil chez le nouveau-né prématuré - 19/05/08

Doi : 10.1016/j.rbmret.2004.03.006 
F. Telliez a, , G. Dewasmes a, V. Cardot a, S. Delanaud, K Chardon a, A. Leke b
a Laboratoire d'environnement toxique périnatal, adaptations physiologiques et comportementales (EA 2088 INERIS-UPJV), université de Picardie Jules-Verne, faculté de médecine, 3, rue des Louvels, 80036 Amiens, France 
b Service de médecine néonatale et réanimation pédiatrique, CHU d'Amiens-Nord, place Victor-Pauchet 80054 Amiens, France 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Chez le nouveau-né prématuré, la prise alimentaire qui permet l’apport énergétique indispensable au fonctionnement des organes, au maintien de la température corporelle et à la croissance, a été peu étudiée. L’existence d’un contrôle thermométabolique de la prise alimentaire (hypothèse de Himms-Hagen) a été argumentée chez le rat et transposée au nouveau-né humain qui possède également du tissu adipeux brun, organe thermogénique impliqué dans ce contrôle. Dans ce modèle, la prise alimentaire est intégrée à un épisode d’augmentation de la température corporelle. Le début du repas est initié par l’hypoglycémie transitoire liée au captage important du glucose circulant par le tissu adipeux brun activé. L’objectif de cette étude est de valider ce modèle du contrôle de la prise alimentaire chez le nouveau-né prématuré et d’en définir les caractéristiques. Chez 14 nouveau-nés alimentés par biberon en rythme libre, l’épisode de prise alimentaire se situe durant la phase ascendante de température cutanée inguinale (+0,19 ± 0,21 °C). Le réveil se produit 18 ± 17 minutes après le niveau minimal de température cutanée. Au contraire en rythme imposé, la prise alimentaire n'intervient pas dans une phase ascendante de température corporelle et la durée de sommeil qui suit l'épisode alimentaire est augmentée significativement (+43 %). Cette réponse pourrait être considérée comme une adaptation à la courte période de privation de sommeil et/ou au stress généré par le biberon imposé. La validation de ce modèle suggère que les nouveau-nés en incubateur devraient être alimentés à la demande pour répondre au mieux aux variations physiologiques de la température.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In premature infants, energy supply from food intake is crucial for organ operating, for the maintenance of body homeothermia and to ensure an optimal body growth. Thermometabolic control of feeding (Himms-Hagen's model), involving brown adipose tissue activation to produce heat, has been argued in rat. This hypothesis has been put forwards for the human neonate who has also brown adipose tissue. According to this model, feeding episode occurred during an episodic increase of body temperature. Feeding is initiated by the dip in blood glucose concentration due to its uptake by the brown adipose tissue activated. The aim of the present study was to validate the hypothesis of a thermometabolic control of feeding in premature infants. In 14 neonates fed by bottle on demand, food intake always took place during an increase of skin temperature (+0.19 ±0.21°C). The awakening occurred 18 ±17 minutes after the minimal skin temperature level. In contrast, when feeding time is imposed, this event is not located during the increase of skin temperature and the sleep time duration following the food intake significantly increased (+43%). This could be considered as an adaptive response to the short-sleep deprivation and/or to the stress elicited by the imposed feeding time. The validity of the model supports to practice “feeding-on-demand” in neonatal care unit in accordance with physiological oscillations in body temperature of the baby.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nouveau-né, Prise alimentaire, Température cutanée, Sommeil

Keywords : Food intake, Neonate, Skin Temperature, Sleep


Plan


© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 4

P. 192-198 - octobre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Éditorial
  • V. Bach, C. Marque
| Article suivant Article suivant
  • Application de la spectroscopie infrarouge (NIRS) dans l’évaluation des adaptations musculaires périphériques chez l’enfant cardiaque
  • W. Moalla, F. Costes, R. Gauthier, Y. Maingourd, S. Ahmaidi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.