S'abonner

Le temps du soin comme soin du temps - 18/11/23

The time of care as a care of time

Doi : 10.1016/j.etiqe.2023.09.002 
P. Blanc
 Espace de réflexion éthique région centre, CHRU de Tours, 2, boulevard Tonnellé, 37000 Tours, France 

Résumé

Tout acte de soin, quelles que soient sa nature et sa durée, intervient au moment où une personne, frappée par l’accident, la maladie, le handicap ou l’approche de la mort fait l’expérience d’une rupture de la continuité du rapport à lui-même, du rapport aux autres et au monde. C’est pourquoi la prise en considération par le soignant de cette déstabilisation temporelle dont le patient fait l’épreuve douloureuse, paraît essentielle pour engager toute démarche thérapeutique. Le problème fondamental est alors celui qui concerne les conditions de la rencontre entre patient et soignant dont l’appréhension de la maladie ne se situe pas d’emblée dans le même cadre, tant sur le plan de la représentation de la pathologie que de la relation thérapeutique conçue au premier abord, comme un rapport évident entre un pouvoir d’un côté et une impuissance de l’autre. Nous verrons que ces difficultés peuvent être surmontées par un recours aux approches phénoménologiques et narratives aptes à engendrer un processus de reconnaissance croisée de l’expérience respective de l’endurance du patient et de celle du soignant, constitutive d’une possible temporalité partagée, susceptible de favoriser le recouvrement par le patient de la dynamique du temps affectée par la maladie. Nous évoquerons pour finir la maladie d’Alzheimer qui semble réduire à néant la possibilité même de cette rencontre et de cette démarche et nous essaierons de comprendre malgré tout, en quel sens un « soin du temps » comme prise en considération éthiquement nécessaire de la personne, reste encore concrètement possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Every act of care, whatever its nature and duration, comes at the moment when a person, struck by accident, illness, disability or the approach of death, experiences a break in the continuity of the relationship with himself, with others and with the world. This is why the consideration by the caregiver of this temporal destabilization of which the patient is suffering, seems essential to initiate any therapeutic approach. The fundamental problem is then that which concerns the conditions of the encounter between patient and caregiver whose apprehension of the disease is not immediately within the same framework, both in terms of the representation of pathology and in terms of the therapeutic relationship conceived at first as an obvious relationship between power on one side and powerlessness on the other. We shall see that these difficulties can be overcome by recourse to phenomenological and narrative approaches capable of generating a process of cross recognition of the respective experience of endurance of the patient and that of the caregiver, constitutive of a possible shared temporality, likely to favour the recovery by the patient of the dynamics of time affected by the disease. Finally, we will mention Alzheimer's disease, which seems to reduce to zero the very possibility of this encounter and this approach and we will try to understand in what sense, nethertheless, a “timeofcare” as a consideration ethically necessary of the person, still remains practically possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Soin, Temporalité, Narration, Endurance, Reconnaissance

Keywords : Care, Temporality, Narration, Endurance, Recognition


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 4

P. 218-224 - décembre 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La reconnaissance au cœur du soin
  • C. Draperi
| Article suivant Article suivant
  • Clinique des patients électrohypersensibles : un parcours de la reconnaissance ?
  • R. Pougnet, L. Pougnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.