Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le lupus érythémateux systémique en Tunisie. Étude multicentrique nationale. À propos de 295 observations - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0248-8663(03)00250-9 

B.  Louzir * ,  S.  Othmani,  N.  Ben AbdelhafidhGroupe d'étude du lupus érythémateux systémique en Tunisie 1

1  Groupe d'étude du LES : M. Ayaria, F. Bahrib, Mer. Bahric, M. Bahric, R. Battikhc, M. Ben Dridid, M. Bejie, L. Ben Hassinef, K. Bouslamad, E. Boussemac, F. Boussemag, I. Cheourh, O. Cherifg, A. Haddadf, S. Hammamii, M. Hamzaj, L. Jemnib, M. R. Kammounk, S. Kétaril, N. Khalfallahf, M. Khalfaouim, I. Ksontinin, A. Laatarl, S. Mahjoubi, I. Mokhtark, S. M'radd, F. M'Sadekc, R. Nouirao, L. Rokbanig, S. Sellamih, M N. Tougourtii, L. Zakraouil.
a Service de médecine interne, hôpital régional de Bizerte, Tunisie ; b Service de médecine interne, hôpital Farhat-Hached, Sousse, Tunisie ; c Service de médecine interne, hôpital militaire Tunis, Tunisie ; d Service de médecine interne, hôpital La Marsa, Tunis, Tunisie ; e Service de médecine interne, hôpital militaire de Gabès, Tunisie ; f Service de médecine interne, hôpital Charles-Nicole, Tunis, Tunisie ; g Service de médecine interne, hôpital Habib-Thameur, Tunis, Tunisie ; h Service de rhumatologie, hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie ; i Service de médecine interne, hôpital Fattouma-Bourguiba, Monastir, Tunisie ; j Service de médecine interne, hôpital Razi, Tunis, Tunisie ; k Service de dermatologie, hôpital Charles-Nicole, Tunis, Tunisie ; l Service de rhumatologie, hôpital Mongi-Slim, Tunis, Tunisie ; m Service de médecine interne, hôpital Menzel-Bourguiba, Tunisie ; n Service de médecine interne, hôpital des forces de sécurité intérieure, La Marsa, Tunis, Tunisie ; o Service de dermatologie, hôpital Farhat-Hached, Sousse, Tunisie.

*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Propos. - Le lupus érythémateux systémique (LES) est une maladie auto-immune dotée d'un grand polymorphisme clinique. De nombreux facteurs génétiques, endocriniens, immunologiques et d'environnement contribuent au déclenchement puis à l'entretien de la maladie. Le but de cette étude est de préciser le profil épidémiologique, clinique, immunologique et évolutif de cette maladie en Tunisie.

Malades et méthodes. - Il s'agit d'une étude rétrospective multicentrique initiée par la Société tunisienne de médecine interne durant la période de janvier 1990 à décembre 1999. Le diagnostic de LES a été retenu devant l'existence d'au moins quatre critères de l'ACR récemment révisés.

Résultats. -Deux cent quatre-vingt-quinze dossiers de LES ont été colligés, il s'agit de 271 femmes et 24 hommes âgés en moyenne de 30,6 ans. Le tableau clinique est dominé par l'atteinte articulaire (90 %), érythème en vespertilio (62 %), la photosensibilité (46 %), la sérite (32 %), la néphropathie glomérulaire (56 %) où prédominent les classes III et IV (60 cas sur 95 PBR). L'atteinte du système nerveux central (SNC) est observée dans 14,5 % des cas. Sur le plan biologique, la NFS a montré une lymphopénie dans 47 % des cas, une leucopénie dans 45 %, une thrombopénie dans 16 % et une anémie hémolytique dans 6,7 % des cas. Sur le plan immunologique, les AC antinucléaires, AC anti-ADN et anti-Sm sont positifs dans respectivement 92, 74 et 57 % des cas. Sur le plan thérapeutique, 83 % des patients ont reçu une corticothérapie systémique, le traitement immunosuppresseur a été instauré dans 52 cas (18 %). Deux cent dix-huit patients ont été suivis avec un recul moyen de 51 mois. Vingt-huit pour cent des patients sont en rémission complète et dans 60 % des cas, le LES évolue par poussées. Nous déplorons 29 décès de cause essentiellement infectieuse (9 cas) et cardiovasculaire (9 cas).

Conclusion. -Notre étude confirme le polymorphisme clinique du LES, sa grande similitude avec les grandes séries de la littérature et sa gravité en raison notamment de l'atteinte rénale, cardiovasculaire et des complications infectieuses favorisées par la corticothérapie.

Mots clés  : Lupus érythémateux systémique ; Épidémiologie ; Anticorps antinucléaires ; Corticoïdes.

Abstract

Purpose. - Systemic lupus erythematosus (SLE) is an autoimmune disease with a great clinical polymorphism. Wide variety of genetic, hormonal, immunological and environmental contributes to release the disease. Our objective was to describe and precise the epidemiological, clinical and immunological profile of this disease in Tunisia.

Methods. - It is a retrospective study conducted by the Tunisian society of internal medicine during the period from January 1990 to December 1999. All patients fulfilled at least four of the revised American Rheumatism Association's criteria for SLE.

Results. - Two hundred and ninety-five SLE have been examined (271 women, 24 men). The most frequent clinical manifestations were: articular 90%, malar rash 62%, photosensitivity 46%, seritis 32% and glomerulonephritis 56%, dominated by WHO class III and IV: 60 cases (renal biopsy was performed in 95 patients). Neurological features were observed in 14.5%. The abnormal laboratory findings were leucocytopenia 45%, lymphopenia 47%, thrombocytopenia 16% and hemolytic anemia in 6.7%. Antinuclear antibodies, anti-ds DNA and anti-Sm were at 92%, 74% and 57%, respectively. Eighty-three percent of patients were treated by steroids, and in 52 cases (18%), we added immunosuppressive drugs. Two hundred and eighteen patients were followed up with a mean follow-up duration of 51 months. Twenty-eight percent were in complete remission and in 60%, the SLE was active. In contrast, death occurred in 29 cases.

Conclusion. - Our study confirmed the clinical polymorphism of SLE, the great similarity with other studies apart the world, the gravity of renal and cardiac features and the infectious complications induced by corticosteroids.

Mots clés  : Systemic lupus erythematosus ; Epidemiology ; Anti-nuclear antibodies ; Steroïds.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 12

P. 768-774 - décembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mesurer l'observance, pour quoi faire ?
  • A. Grimaldi
| Article suivant Article suivant
  • Observance médicamenteuse dans la maladie de Horton
  • V. Le Gal, V. Queyrel, U. Michon-Pasturel, A.-L. Fauchais, M. Lambert, E. Hachulla, P.-Y. Hatron, B. Devulder

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.