Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Surgical or medical treatment for thrombus straddling the patent foramen ovale: Impending paradoxical embolism? Report of four clinical cases and literature review - 12/12/08

Doi : 10.1016/j.acvd.2008.08.011 
Elodie Fauveau a, , Ariel Cohen b, Nicolas Bonnet c, Karim Gacem d, Hervé Lardoux e
a Service d’exploration cardiovasculaire, centre hospitalier intercommunal, 40, avenue de Verdun, 94000 Créteil, France 
b Service de cardiologie, hôpital Saint-Antoine, AP–HP, Paris, France 
c Institut du Cœur, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP–HP, Paris, France 
d Service de cardiologie, centre hospitalier de Cholet, France 
e Service de cardiologie, centre hospitalier Sud-Francilien, Corbeil Essonnes, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Thrombus straddling the patent foramen ovale (TSFO) is a rare event. It occurs in the presence of pulmonary embolism and can be responsible for paradoxical embolism. The aim of this report is to guide the optimal choice of treatment for TSFO in different clinical contexts.

Methods

A PubMed search was conducted of articles published between 1985, when the first TSFO was reported, and 2007. We identified 93cases of TSFO diagnosed by echocardiography, nine of which were excluded because of lack of information. We analysed data from these 84patients plus a further four seen at three French cardiology departments.

Results

The patients’ mean age was 58years. Pulmonary embolism was present in 94% of cases, and was severe in 34%. Paradoxical embolism, before or after treatment, was found in 44% of cases.

Fifty-five patients were treated surgically, 21 were treated with heparin, and 11 received thrombolysis. The mortality rates for the treatments were 13, 14 and 36%, respectively. Patients who received heparin were older (60±17years) and had more strokes (11/21) than the surgical group (56±15years, 14/55). The group that received thrombolysis was more likely to have haemodynamic compromise.

Conclusion

Medical treatment with heparin tends to be used as a second option in patients with more frequent comorbidities and strokes but the mortality rate is similar to that in the surgical group. Surgery seems to be justified in the prevention of paradoxical embolism. Thrombolysis is more frequently chosen in the higher risk group and is associated with the greatest mortality.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Entité rare, le thrombus enclavé dans le foramen ovale (TEFO) s’observe habituellement dans un contexte d’embolie pulmonaire sévère et/ou d’embolie paradoxale. La conduite thérapeutique n’est pas établie. L’objet de ce travail est de préciser les éléments pouvant guider le choix de la stratégie thérapeutique dans cette circonstance rare mais grave.

Méthodes

La recherche bibliographique PubMed de 1985 à 2007 a permis de sélectionner les observations de TEFO diagnostiqué, avant toute décision thérapeutique : 93patients ont été identifiés. Neuf cas ont été exclus de l’analyse pour manque de données. L’analyse a porté sur 88patients incluant les quatre patients de notre série personnelle.

Résultats

L’âge moyen de la population étudiée était de 58ans. Les données cliniques étaient les suivantes : diagnostic d’embolie pulmonaire dans 94 % des cas, dont 34 % avec signes de gravité clinique. Une embolie paradoxale était retrouvée dans 44 % des cas. Cinquante-cinq cas ont été traités chirurgicalement, 21 ont reçu un traitement par héparine et 11 ont été traités par thrombolyse. La mortalité précoce était respectivement dans les trois groupes 13, 14 et 36 %.

Le sous-groupe héparine se caractérisait par un âge moyen élevé (60±17ans), un taux d’AVC important (11/21) par comparaison au sous-groupe chirurgie, d’âge moyen 56±15ans, et avec un taux d’AVC faible (14/55). Les patients traités par thrombolyse présentaient plus souvent des états hémodynamiques précaires.

Conclusion

Le traitement médical par héparine est le plus souvent choisi par défaut chez des patients plus âgés présentant des comorbidités. Cependant, la mortalité est similaire dans cette revue entre le groupe chirurgie et le groupe héparine. La chirurgie semble justifié en prévention du risque d’embolie paradoxale. La thrombolyse choisie chez les patients les plus grave est associée à une plus forte mortalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Thrombus, Patent foramen ovale, Paradoxical embolism, Echocardiography

Mots clés : Thrombus enclavé, Foramen ovale perméable, Embolie Paradoxale, Échographie cardiaque


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 101 - N° 10

P. 637-644 - octobre 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.