Médecine

Paramédical

Autres domaines


Scanographic features of gastrointestinal stromal tumors - 12/12/08

Doi : 10.1016/j.gcb.2008.07.011 
S. Velasco a, , S. Milin b, C. Maurel a, J.-P. Richer c, C. Sylvain d, J. Hannequin a, J.-P. Tasu a
a Service de radiologie, CHU de Poitiers, BP 577, 86000 Poitiers, France 
b Service d’anatomopathologie, CHU de Poitiers, 86000 Poitiers, France 
c Service de chirurgie viscérale, CHU de Poitiers, 86000 Poitiers, France 
d Service d’hépatogastroentérologie, CHU de Poitiers, 86000 Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

To present the scanographic features of gastrointestinal stromal tumor (GIST) and to discuss their differential diagnosis.

Patients and methods

A retrospective study of 45 patients who underwent surgery for GIST between January 1990 and March 2006 was performed.

Results

Patient age was 64 years on average. The most common symptoms were abdominal pain and gastrointestinal bleeding. Tumors were located in the stomach in 28 patients (body: 19, antrum: 5, fundus: 4), the small intestine in 13 (jejunum: 6, duodenum: 4, ileum: 3), the rectum in two and the small bowel mesentery in two. Computed tomography showed a large (average size: 9.2cm, range 3.3–30cm) exophytic extragastric lobulated mass with an associated wall thickening in 35 cases (78%). The pattern was an endoluminal polyp (average size: 3.2cm, range 2.2–5.5cm) in eight cases (18%). The two mesenteric stromal tumors (4%) were seen as well-delimited lobulated large masses (3 and 12cm). The enhancement was peripheral with central hemorrhagic, necrotic and cystic areas in 37 cases (82%). Mucosal ulceration was seen in 18 cases (40%) and ascites in five (11%). Peritoneal spread and liver metastasis were demonstrated in three patients (7%). Calcification, metastatic lymphadenopthy, venous thrombosis or vascular invasion were not seen.

Conclusion

Scanographic features of GIST can suggest the diagnosis of GIST before surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Présenter les aspects tomodensitométriques des tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) et discuter les diagnostics différentiels.

Patients et méthodes

Entre janvier 1990 et mars 2006, 45 patients ont été opérés d’une GIST. Ce travail s’appuyait sur l’analyse rétrospective des données scanographiques. Les données d’imagerie ont été confrontées aux données histologiques.

Résultats

Les patients étaient âgés, en moyenne, de 64 ans. Les symptômes les plus fréquemment retrouvés ont été des douleurs abdominales et/ou des hémorragies digestives. Par ordre de fréquence décroissante, les localisations étaient gastriques (28 cas, dont 19 corporéales, cinq antrales, quatre fundiques), grêliques (13 cas, dont six jéjunales, quatre duodénales, trois iléales), rectales (2 cas) et mésentériques (2 cas). En tomodensitométrie, dans 35 cas (78 %), la tumeur se présentait comme une masse volumineuse (taille moyenne : 9,2cm, taille maximale : 30cm, taille minimale : 3,3cm), aux contours lobulés à développement exophytique mais à point de départ pariétal. Dans huit cas (18 %), la masse formait un polype endoluminal (taille moyenne : 3,2cm, taille maximale : 5,5cm, taille minimale : 2,2cm). Les deux cas (4 %) de tumeurs stromales mésentériques primitives étaient des masses aux contours bien définis, lobulés (3 et 12cm). Dans 37 cas (82 %), le rehaussement était hétérogène, associant des bourgeons charnus et des plages centrales hémorragiques, kystiques et nécrotiques. Des ulcérations muqueuses étaient observées dans 18 cas (40 %). Un épanchement intrapéritonéal était présent dans cinq cas (11 %) et une dissémination métastatique péritonéale et hépatique a été observée dans trois cas (7 %). Aucune calcification, adénomégalie, thrombose ou envahissement vasculaire n’a été rapporté.

Conclusion

Les aspects tomodensitométriques relativement caractéristiques des GIST doivent permettre d’évoquer le diagnostic en préopératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 12

P. 1001-1013 - décembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Management of gastroesophageal reflux disease by primary care physicians and gastroenterologists: A prospective study of patients’ records
  • J.-F. Bretagne, C. Honnorat, B. Richard-Molard, C. Soufflet, P. Barthélemy
| Article suivant Article suivant
  • Gastrointestinal-stromal tumour revealed by traumatic rupture
  • A. Ait Ali, I. Sall, S. Mohammed Bouchentouf, Y. Sbiti, A. Bazin, M. Ichou, A. Zentar, K. Sair

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.