Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement pharmacologique de l’état de mal réfractaire - 09/04/09

Doi : 10.1016/j.neurol.2008.12.003 
A.O. Rossetti a, , F. Santoli b
a Service de neurologie, CHU Vaudois, université de Lausanne, BH-07, 44, rue du Bugnon, 1011 Lausanne, Suisse 
b Service de réanimation, hôpital André-Grégoire, Montreuil, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le traitement de l’état de mal épileptique (EME) réfractaire aux benzodiazépines et à d’autres antiépileptiques repose sur l’utilisation de médicaments induisant un coma pharmacologique, tels que le thiopental, le propofol ou le midazolam. Ces substances présentent des caractéristiques pharmacodynamiques et surtout pharmacocinétiques assez différentes, mais n’ont pas bénéficié d’une comparaison directe prospective. Leur utilisation est clairement conseillée lors d’EME généralisés convulsifs, alors que l’approche lors d’EME partiel–complexes ou d’absence est souvent moins radicale au vu du pronostic plus bénin de ces dernières conditions. L’aspect le plus important ne paraît donc pas être relatif au médicament spécifique utilisé, mais plutôt à la pose des bonnes indications et au choix des bons dosages. Il est conseillé de cibler un tracé électroencéphalographique de burst–suppression pendant au moins 24heures, avant de réduire progressivement le dosage sous contrôle EEG. En cas d’échec, l’utilisation d’autres substances, y compris des anesthésiques volatiles, a été rapportée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Status epilepticus (SE) refractory to benzodiazepines and other antiepileptic agents is managed with intravenous anesthetic compounds, such as thiopental, propofol or midazolam. These drugs display quite different pharmacodynamic and pharmacokinetic properties, but have not been prospectively compared to date. Their use is clearly advocated for the treatment of generalized convulsive SE, whereas partial–complex, or absence SE are generally managed less aggressively, in consideration of their better prognosis. The most important aspect seems to be related to the correct use of these anesthetics in the right context, rather than the choice of one specific compound. An electroencephalographic burst–suppression should be targeted for about 24hour, before progressive weaning of the dosage under EEG monitoring. If this approach proves unsuccessful, the use of other drugs, including inhalational anesthetics, has been described.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : État de mal épileptique réfractaire, Traitement, Anesthésie générale, Thiopental, Propofol, Midazolam

Keywords : Refractory status epilepticus, Treatment, General anesthesia, Thiopental, Propofol, Midazolam


Plan


 Ce texte a été publié dans Réanimation 2009;18(1):77–82.


© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 165 - N° 4

P. 373-379 - avril 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de l’état de mal tonicoclonique généralisé : stratégies thérapeutiques
  • B. Clair, S. Demeret, S. Dupont, K. Tazarourte
| Article suivant Article suivant
  • États de mal épileptiques non convulsifs
  • P. Thomas, P. Gelisse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.