Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vieillissement musculaire et son implication dans le viellissement facial : le concept du Face Recurve® - 02/07/09

Doi : 10.1016/S0151-9638(09)74530-2 
C. Le Louarn
59, rue Spontini, 75116 Paris 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La raison principale communément admise pour expliquer le vieillissement des structures du visage est l’effet de la gravité sur les tissus.

La théorie proposée ici est de donner à ce vieillissement comme cause principale et initiale les contractions répétées des muscles de la mimique. La gravité ayant, dans ce concept, un rôle secondaire sur le vieillissement initialement induit par les contractions musculaires.

L’étude IRM a récemment permis de démontrer la forme courbe à concavité postérieure des muscles de la mimique chez le sujet jeune. La cause de cette courbure est l’existence à la face postérieure de ces muscles d’un tissu graisseux profond ou corpus adiposum buccae décrit par Bichat.

L’explication physiologique de cette forme courbe des muscles de la mimique, dans le cadre de notre théorie, est la spécificité en direction et en amplitude que cette courbure confère aux mouvements musculaires propres à la mimique chez le sujet jeune.

Avec l’âge, progressivement, le muscle devient rectiligne et plus court à cause des contractions répétées qui chassent la graisse sous-jacente et augmentent le tonus de repos. L’expression du sujet s’en retrouve plus figée.

L’application de ces connaissances nouvelles au rajeunissement du visage donne naissance à de nouvelles possibilités techniques à la fois en médecine et en chirurgie esthétique.

Ces nouvelles techniques ont en commun leurs cibles : des segments de muscles de la mimique (maintenir dans le temps une bonne courbure musculaire et un tonus de repos bas) et les bombements graisseux sous-jacents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Cutaneous ageing is responsible for the increasingly creased appearance of the skin, pores opening, skin dyschromia, while the ageing of the structures of the face is attributed primarily to the effect of gravity on the tissues.

The theory expounded below sets out to prove that the main and initial cause of this ageing is the repeated contractions of the mimic muscles. This concept attributes only a secondary role to gravity in the ageing process, which is initially brought about by muscular contractions.

An MRI study recently made it possible to demonstrate the anterior convexity curve of the mimic muscles in the young subject. This curve is due to the existence of a deep fat pad at the back of these muscles. While this mass of fat is effectively a mechanical sliding plane, its convexity constitutes the founding principle behind this new ageing theory.

In the young subject, the extent of its convexity and its location give a specific, youthful character to the movements, in terms of direction and amplitude, of the facial muscles. With age, the muscle gradually straightens and shortens, due to the repeated contractions that expel the underlying fat and increase the tonus at rest.

The structural ageing becomes visible and with time, the expression of the subject is consequently more rigid.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Face Recurve®, Rajeunissement, Muscle de la mimique, Graisse profonde

Keywords : Face Recurve®, Rejuvenation, Ageing process, Mimic muscle, Age marker fascicule, Deep fat


Plan

Plan indisponible

© 2009  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 136 - N° S4

P. S67-S72 - mai 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anatomie faciale et toxine botulique : les balances musculaires
  • P. Trevidic, R. Cauchois, F. Ingallina
| Article suivant Article suivant
  • Mécanismes d’action des toxines et neurotoxines botuliques
  • B. Poulain, E. Lonchamp, E. Jover, M.R. Popoff, J. Molgó

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.