Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome de glissement : description clinique, modèles psychopathologiques, éléments de prise en charge - 31/05/10

Syndrome de glissement”: Clinical description, psychopathological models, and care management

Doi : 10.1016/j.encep.2008.08.006 
N. Weimann Péru a, , J. Pellerin b
a Clinique psychiatrique universitaire, centre mémoire de ressources et de recherche, CHRU, 37000 Tours, France 
b Service de psychiatrie pour personnes âgées, hôpital Charles-Foix, 7, avenue de la République, 94200 Ivry-sur-Seine, France 

Auteur correspondant. Clinique psychiatrique universitaire, 12-26, rue du Coq, 37540 Saint-Cyr-sur-Loire, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le syndrome de glissement, concept gériatrique français est un état de grande déstabilisation physique et psychique marqué par l’anorexie, la dénutrition, un comportement de repli et d’opposition. Il survient, après un intervalle libre, à distance d’une maladie en voie de guérison ou d’un événement perturbant. Devant l’absence d’étiologie médicale et en raison de sa composante psychologique, diverses théories offrent des pistes de réflexion. Le syndrome de glissement se distingue de la mélancolie. Il met en jeu la désintrication pulsionnelle et constituerait une désorganisation psychosomatique survenant dans les suites d’un traumatisme. Ses analogies avec la dépression anaclitique du nourrisson, retrouvées également pour son homologue américain, le failure to thrive, affinent la question du traumatisme et du défaut d’étayage et permettent de mieux comprendre les attitudes soignantes afin d’améliorer les soins.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Syndrome de glissement”, a French geriatric concept, is a serious state of physical and psychological destabilization, including anorexia, malnutrition, withdrawal and opposition. It can be compared to the American “failure to thrive syndrome” although it is a somewhat different and less extensive conception. It occurs after a free period following a disease being cured or a moving event. Considering that it has no known medical etiology and that it presents psychological symptoms, several theories can be considered. It differs from melancholia in several points: clinically, depressive thoughts are not as clear as in melancholia; biologically, there is no history of bipolar disorder and there is a poor response to antidepressants; according to a psychoanalytical model, there no longer appears to be any mental work, unlike in melancholia. Psychopathological mechanisms could be close to essential depression, involving disunion of instincts, and progressive disorganization, with a psychosomatic disorganization following a traumatism. The comparison with anaclitic depression of babies, also proposed for the American failure to thrive syndrome, leads us to question the link between “syndrome de glissement” and early traumatisms such as maternal deprivation. Moreover, it enhances the importance of environment and lack of anaclisis for the onset of a “syndrome de glissement” and its evolution. Relationship between the patient and his/her caretakers is frail and extremely necessary. When the syndrome occurs, relatives and caretakers are submitted to violent feelings, which can give rise to excessive reactions. This is the reason why a third party is required in order to support the caregiver-caregiven couple, which can be the institution. It is the only way caretakers can be supportive enough for the patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome de glissement, Gériatrie, Dépression, Traumatisme psychique, Maladies psychosomatiques, Souffrance des soignants

Keywords : Failure to thrive, Depression, Geriatrics, Psychological traumatism, Psychosomatic illnesses, Caretakers’ pain


Plan


© 2009  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S2

P. D1-D6 - juin 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Vécu subjectif du recontact téléphonique après tentative de suicide
  • G. Gruat, O. Cottencin, F. Ducrocq, S. Duhem, G. Vaiva

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.