S'abonner

Acceptabilité et faisabilité de la psychothérapie par les patients avec trouble de personnalité limite - 13/07/10

Doi : 10.1016/j.amp.2009.06.020 
L. Cailhol a, b, , S. Bouchard c, A. Belkadi d, G. Benkirane d, G. Corduan d, S. Dupouy d, E. Villeneuve c, J.-D. Guelfi e
a Inserm CIC9302, hôpital Purpan, CHU de Toulouse, 31059 Toulouse cedex, France 
b UF psychiatrie, pôle urgences, centre hospitalier Général, 100, rue Léon-Cladel, 82000 Montauban, France 
c Programme clientèle des troubles sévères de la personnalité, centre de traitement Le-Faubourg-Saint-Jean, institut universitaire en santé mentale de Québec, 175, rue Saint-Jean, Qc G1R 1N4, Canada 
d Service de psychiatrie et de psychologie médicale, CHU Casselardit, 170, avenue de Casselardit, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex, France 
e Service de psychiatrie, clinique des maladies mentales et de l’encéphale, hôpital Sainte-Anne, 100, rue de la Santé, 75674 Paris cedex 14, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le trouble de personnalité limite est un trouble grave associé à de sérieuses limitations psychosociales. La prévalence de ce trouble est de 1,8 %. Les perspectives de santé publique convergent avec les observations cliniques pour questionner leurs trajectoires de soin. En effet, les psychothérapies sont peu mises en œuvre pour des raisons de moyens et d’acceptabilité par les sujets eux-mêmes. À travers une revue de littérature, nous présentons des données sur l’accessibilité et l’utilisation des services de soins de cette population. L’efficacité des approches psychothérapeutiques, considérées comme le Gold-Standard thérapeutique, seront considérées à l’aune de leurs limites. Enfin, nous proposerons des alternatives à ces approches, issues de la littérature médicale et d’un exemple québécois d’organisation multidisciplinaire de soins. En conclusion, l’hétérogénéité des situations cliniques regroupées dans le trouble de personnalité limite se confronte aux limites d’une approche dichotomique (psychothérapie structurée ou parcours de soin chaotique), se manifestant par une acceptabilité réduite des prises en charge actuelles. Ce constat incite à repenser la cohérence de l’offre de service faite à cette patientèle sévère.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Borderline Personality Disorder (BPD) is a pervasive pattern of instability and impulsivity associated with serious psychosocial limitations and a significant risk of suicide (4–10 %). The prevalence of this disorder is around 1.8 % in the general population. In a public health perspective, the high financial cost arising from this disorder (around 17,000€ per year) requires optimizing their care utilization carefully. This medico-economic aspect converges with clinical observations of instability in the health network; BPD patients meet at least seven psychiatrists. Indeed, psychotherapy is less accessible, particularly in some geographic area.

Objective

Discuss strength and weakness of psychotherapy for BPD in the real world.

Method

Through a non systematic literature review, we present data on the availability and use of health services by people with BPD.

Results

The effectiveness and limitations of psychotherapeutic approaches, considered as the gold-standard therapy, are reviewed. All the psychotherapies assessed by Randomised Control Trials seem to be effective. However, not all the psychotherapies have the same level of evidence for core symptoms of BPD. Furthermore both the length of most of the psychotherapies suggested to these unstable patients and the number of participants (Dialectic Behavioral Therapy and Mentalization Based Treatment) needed to constitute the team for some of them are serious limitations. Moreover, even available, as shown by observational studies, high drop-out in studies they have a limited acceptability for BPD themselves. Some of them have less drop-out (Dialectic Behavioral Therapy) or a better therapeutic alliance (Schema Focused Psychotherapy) than other one. A presentation of alternatives to psychological approaches is proposed, particularly an example of a Quebec multidisciplinary care organization covering the range of service needs of people with BPD.

Conclusions

The heterogeneity of clinical situations grouped in the BPD is confronted with the limits of a dichotomous approach (structured psychotherapy or chaotic utilization of care), manifested by a reduced acceptability of care today. This encourages them to rethink the consistency of the service offer to these severe patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Psychothérapie, Réseau de soin, Trouble de personnalité borderline

Keywords : Borderline personality disorder, Community network, Psychotherapy


Plan


 Cet article a fait l’objet d’une communication à la troisième édition du colloque Troubles de la personnalité : gestion de crises et alternatives à la psychothérapie. Montréal, (Québec), 22 et 23 mai 2008.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° 6

P. 435-439 - juillet 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impasse de la rivalité maternelle et féminine chez les transsexuelles
  • A.-V. Mazoyer, A. Michel
| Article suivant Article suivant
  • Hommage funèbre à la mémoire du Médecin Général Inspecteur Pierre Lefebvre, ancien président de la Société Médico-Psychologique, par le Dr Christine Mirabel-Sarron
  • C. Mirabel-Sarron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.