Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réflexion pour une philosophie pratique de la prudence en prévention - 02/12/10

Doi : 10.1016/j.etiqe.2010.07.005 
I. Puel-Fodor
Université de Marne-la-Vallée, PMI, conseil général du Val-de-Marne, 94000 Créteil, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La prévention a pris son essor au xixe siècle en raison des grands progrès de la médecine. Des stratégies économiques et politiques de prévention se sont développées avec l’idée de respecter la liberté individuelle mais aussi l’intérêt collectif. Celle-ci nous apparaît nécessaire pour préserver et améliorer la santé de l’homme. Nous mesurons que la valeur accordée à notre santé s’inscrit depuis longtemps dans une vertu, la prudence. Le concept étudié par Platon, Aristote et Kant comme une vertu nous donne un éclairage : inéluctablement, nous sommes face au dilemme éthique de penser le bien pour l’autre afin d’éviter un mal incertain. Dans le service de protection maternelle et infantile (PMI) où nous exerçons, nous distinguons une éthique singulière chez le professionnel de santé, acteur de soins préventifs. Une éthique liée au principe de bienfaisance et la responsabilité d’autrui face à l’incertitude d’un réel bénéfice pour sa santé. Ainsi, le professionnel doit inviter à un changement de comportement, parfois il est obligé de signaler un défaut de soin. Son écoute privilégiée permet de proposer un acte de prévention adaptée au contexte de la personne. Deux limites nous interpellent particulièrement, celle du choix des critères d’intervention et de la précarité. Tout l’art pour le professionnel serait de cultiver à la lumière de grands philosophes de la prudence, la tempérance grâce à une bonne distance et la juste mesure entre trop de vigilances et trop d’imprudences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Prevention gained momentum in the nineteenth century thanks to the great advances in medicine. Economical and political strategies of prevention were developed with the idea of respect for individual freedom but also the collective interest. It seems necessary to preserve and improve human health. We measure that the value related to our health has been inscribed in a virtue for a long time, which is caution. The concept studied by Platon, Aristote and Kant as a virtue gives us light, we are inevitably facing the ethical dilemma of thinking of good for each other to avoid an undefined evil. In the service of PMI which we operate, we distinguish a singular code of ethics for the health professional, a preventive care protagonist. A code of ethics linked to the principle of benefit and the responsibility for others facing the uncertainty of a real benefit for their health. Thus, the professional has to suggest a change of behaviour, sometimes he or she is obliged to report a lack of proper care. The fact that he or she is a great listener brings the possibility to offer an act of prevention adapted to the context of the person. Two limits concern us particularly, the choice of criteria for intervention and precariousness. The whole art for the professional would consist in following the steps of the great philosophers of prudence, temperance through an accurate distance and the right balance between too much vigilance and too much carelessness.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prévention, Prudence, Santé, Éthique, Professionnel, Protection maternelle et infantile

Keywords : Prevention, Prudence, Health, Ethics, Professional, Emergency maternal and infantile


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 4

P. 179-183 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La sédation dans une philosophe de l’action
  • É.F. Fourneret
| Article suivant Article suivant
  • L’évaluation de la qualité de vie en cancérologie des voies aérodigestives supérieures passées au crible des odontologistes hospitaliers français
  • H. Moizan, S. Schraub, P. Mouret, C. Hervé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.