Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pustulose exanthématique aiguë généralisée succédant à une morsure d’araignée : trois observations tunisiennes - 06/12/10

Doi : 10.1016/j.annder.2010.06.015 
Z. Ben Said a, W. Saidi a, , L. Boussofara a, N. Ghariani a, C. Belajouza a, B. Sriha b, M. Denguezli a, R. Nouira a
a Service de dermatologie, hôpital Farhat Hached, avenue Ibn El Jazzar, 4000 Sousse, Tunisie 
b Service d’anatomie et de cytologie pathologiques, hôpital Farhat Hached, avenue Ibn El Jazzar, 4000 Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La pustulose exanthématique aiguë généralisée (PEAG) est une éruption grave dont l’étiologie est le plus souvent médicamenteuse. Elle est plus rarement rattachée à une infection virale, à un toxique ou à un allergène alimentaire. Sa survenue au décours d’une morsure d’araignée a exceptionnellement été signalée dans la littérature. Nous rapportons trois observations de PEAG apparues chez des femmes tunisiennes victimes de morsures d’araignée.

Observations

Trois patientes étaient hospitalisées en période estivale pour une éruption pustuleuse aiguë fébrile survenue à la suite d’une morsure d’araignée. Le diagnostic de PEAG était confirmé avec certitude, conformément aux critères EuroSCAR. Une hyperéosinophilie sanguine était notée chez deux patientes. L’évolution sous traitement symptomatique était favorable dans tous les cas.

Discussion

Les arguments plaidant en faveur de la morsure d’araignée comme cause de PEAG chez nos trois patientes étaient en particulier la présence d’une lésion témoignant de la morsure d’araignée, la chronologie des événements, avec un délai de 24 à 48heures entre la morsure et l’éruption, l’absence d’autre cause classique de PEAG et la présence d’une hyperéosinophilie sanguine dans deux cas sur trois.

Conclusion

Selon nos cas cliniques et les rares cas rapportés dans la littérature, la morsure d’araignée peut être ajoutée à la liste des étiologies possibles de PEAG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Acute generalized exanthematous pustulosis (AGEP) is a severe eruption induced in most cases by medication; more rarely, it is associated with viral infection, food allergens or toxins. The literature contains only very rare reports of AGEP caused by a spider bite. We describe three cases of AGEP in Tunisian women following a spider bite.

Case reports

Three Tunisian women were hospitalized in the dermatology department during the summer months presenting acute febrile pustulosis and rash occurring after a spider bite. The diagnosis of AGEP was confirmed with certainty based on the EuroSCAR score. Two patients presented marked eosinophilia. The outcome was favourable in all cases after symptomatic treatment.

Discussion

The factors militating in favour of spider-bite origin in these three patients were: (1) the presence of skin lesions characteristic of a spider bite; (2) the chronology of events, with eruption occurring 24 to 48hours after the bite; and (3) the exclusion of the common causes of AGEP and the presence of marked eosinophilia in two of the cases.

Conclusion

Our cases and the few cases published in the literature indicate that spider bites may be added to the list of the possible causes of AGEP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pustulose exanthématique aiguë généralisée, Morsure d’araignée

Keywords : Acute generalized exanthematous pustulosis, Spider bite


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 137 - N° 12

P. 813-818 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Envenimation nécrotique dans le Sud de la France : deux observations de loxoscélisme cutané
  • C. Pernet, M. Dandurand, L. Meunier, P.-E. Stoebner
| Article suivant Article suivant
  • Dermatose à IgA linéaire aiguë révélant une maladie de Hodgkin avec IgA monoclonale circulante
  • A. Gantzer, J.-D. Bouaziz, L. Valeyrie-Allanore, S. Ingen-Housz-Oro, N. Ortonne, M. Bagot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.