Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O030 - Identification et description des profils de consommation alimentaire de la population adulte française : résultats de l’étude individuelle nationale des consommations alimentaires 2 (INCA2 2006/07) - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005470 

L* Lafay [1],

M Bertin [1],

A Dufour [1],

C Dubuisson [1],

J-L Volatier [2]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Les recherches en lien avec l’alimentation se sont orientées vers la prise en compte de la totalité de celle-ci, par l’intermédiaire des profils de consommation alimentaire qui permettent de prendre en compte les interactions entre les différents aliments consommés. L’objectif de ce travail est d’identifier les principaux profils de consommation alimentaire au sein de la population adulte française et d’étudier leurs liens avec des facteurs démographiques et socio-économiques.

Matériel et Méthodes. – Les 2 624 adultes de 18-79 ans participants à l’étude INCA2 ont enregistré tous les aliments et boissons consommés au cours de 7 jours consécutifs. Les aliments consommés ont été classés en 43 groupes. Pour chaque participant, une fréquence de consommation sur les 7 jours a été estimée pour chacun des 43 groupes. Une analyse en composantes principales (ACP) a été réalisée sur les fréquences de consommation. Une classification ascendante hiérarchique a ensuite été réalisée sur la base des scores des individus obtenus à l’issue de l’ACP afin de les regrouper selon leurs choix alimentaires.

Résultats. – À l’issue de la classification des individus, 5 profils de consommation ont été définis : « traditionnel » caractérisé par une consommation fréquente de viandes, charcuteries, fromages, pain, boissons alcoolisées ; « prudent » défini par une consommation fréquente de produits laitiers, soupes, poissons, fruits, huiles, thé ; « équilibré » identifié par une consommation fréquente de légumes, légumes secs, fruits, poissons, huiles, pain, fromage, produits sucrés, eau ; « plats préparés » caractérisé par une consommation fréquente de pizzas, tartes salées, plats composés, pâtes, glaces, biscuits, sodas ; « snacking » défini par une consommation fréquente de sandwichs et hamburgers. Les relations entre profils alimentaires et facteurs socio-économiques ont ensuite été analysées indépendamment selon le sexe. Les sujets appartenant au profil « traditionnel » sont plus fréquemment des hommes, fumeurs, vivant en milieu rural, en surpoids et âgés de plus de 35 ans. Les hommes et femmes du profil « prudent » sont davantage âgés de plus de 35 ans, non fumeurs et d’un niveau d’éducation élevé ; les femmes de ce profil déclarent plus fréquemment suivre un régime pour perdre du poids. Les hommes et les femmes du profil « équilibré » présentent des caractéristiques similaires à celles du profil « prudent » mais vivent davantage hors de Paris et sont moins fréquemment au régime. Les femmes de ce profil regardent moins la télévision. Le profil « plats préparés » réunit des individus plus jeunes et fumeurs. Enfin, le profil « snacking » regroupe des sujets plutôt jeunes, célibataires ou en couple sans enfant, fumeurs et vivant à Paris.

Conclusion. – La population adulte métropolitaine se répartit donc en 5 profils de consommation alimentaire, associés à des facteurs démographiques et socio-économiques. L’identification de ces profils constitue une aide à la définition des politiques de santé publique en lien avec l’alimentation et de leurs cibles.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 36 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O029 - À énergie égale, un en-cas à base d’oeuf est plus satiétogène qu’un en-cas à base de fromage blanc chez l’Homme
  • A Djiouani, C Gaudichon, G Fromentin, G Airinei, R Benamouzig, F Nau, D Tomé, A* Marsset-Baglieri
| Article suivant Article suivant
  • O031 - Les adultes français de 20 à 39 ans ont des faibles niveaux de restriction alimentaire, de désinhibition et de faim d’après le Three-Factor Eating Questionnaire
  • A* Lesdéma, G Fromentin, A Arlotti, S Vinoy, J Delarue, D Tomé, A Marsset-Baglieri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.