Médecine

Paramédical

Autres domaines


Fertilité après myomectomie par laparotomie pour les femmes de plus de 38 ans - 22/03/11

Doi : 10.1016/j.jgyn.2010.09.011 
I. Roux a, E. Faivre a, C. Trichot a, A.-C. Donnadieu a, H. Fernandez b, X. Deffieux a,
a Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, hôpital Antoine-Béclère, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), université Paris-Sud, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92141 Clamart, France 
b Inserm U822, service de gynécologie-obstétrique, CHU de Kremlin-Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris (AP–HP), université Paris-Sud, 94275 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

L’imputabilité des myomes dans l’infertilité est souvent évoquée mais non établie. La myomectomie par laparotomie est proposée à des patientes symptomatiques ayant toujours un désir de grossesse et/ou infertiles. Il existe très peu de données chez les patientes de plus de 38 ans dont la fertilité spontanée décline. L’objectif de cette étude est d’évaluer la fertilité après myomectomie par laparotomie chez des patientes âgées de plus de 38 ans.

Patientes et méthode

Étude rétrospective d’une série de cas. Le critère de jugement principal est l’obtention d’une grossesse après la myomectomie.

Résultats

Trente-quatre patientes âgées de plus de 38 ans ont eu une myomectomie par laparotomie entre 2005 et 2008. Vingt-cinq patientes (74 %) ont été recontactées. Quinze patientes (60 %) ont tenté d’obtenir une grossesse. Cinq (33 %) ont été prises en charge en PMA. Trois patientes (20 %) ont obtenu une grossesse. Les grossesses ont été obtenues spontanément. Une patiente a eu deux fausses-couches, deux patientes ont accouché à terme (13 %). Aucune de ces trois patientes n’était nullipare ou infertile avant la myomectomie.

Conclusion

Après 38 ans, la nulliparité et l’infertilité avant la myomectomie semblent être des facteurs de mauvais pronostic pour l’obtention d’une grossesse après myomectomie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Uterine fibroids is the most common benign pathology during reproductive age. Fibroids are implicated as a possible cause of infertility. The mechanism of infertility may depend on the size and the location of the fibroids and remain unclear. Myomectomy is performed in case of symptomatic patients who want to preserve their reproductive potential or in case of infertile patients. There are few data concerning fertility following abdominal myomectomy in patients over the age of 38.

Patients and methods

Retrospective study of a case series. Assessment of reproductive outcome after abdominal myomectomy among patients older than 38 years.

Results

Abdominal myomectomy was performed on 34 patients aged over 38 during. Among these patients, 25 (74%) were contacted and 15 (60%) tried to obtain a pregnancy. Seven patients (46%) needed a new intervention. Five patients (33%) required intra-uterine insemination or in vitro fertilization and embryo transfer postoperatively. Three patients obtained a pregnancy and two (13%) had a delivery. All pregnancies were obtained spontaneously. None infertile or nulliparous woman before surgery became pregnant postoperatively.

Conclusion

After 38 years old, nulliparity and infertility before abdominal myomectomy seem to be a factor of poor prognostic to become pregnant after surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myome, Fibrome, Fertilité, Infertilité, Laparotomie

Keywords : Myoma, Myomectomy, Fertility, Laparotomy, Infertility


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 2

P. 123-129 - avril 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Myomectomie hystéroscopique : récidive et enquête de satisfaction à court et long terme
  • N. Bourdel, C. Bonnefoy, K. Jardon, D. Da Ines, E. Tognazza, B. Rabischong, R. Botchorisvili, J.-L. Pouly, M. Canis, G. Mage
| Article suivant Article suivant
  • Azoospermie non obstructive : intérêt du prélèvement testiculaire synchrone du recueil ovocytaire
  • M. Grynberg, N. Chevalier, A. Mesner, L. Rocher, N. Prisant, S. Madoux, E. Feyereisen, S. Ferlicot, R. Fanchin, R. Frydman, N. Frydman, V. Izard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.