Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières

Avant-propos - 28/09/11

Doi : 10.1016/B978-2-294-05020-6.50015-5 

La pathologie du pied occupait dans un passé relativement proche une place particulière. Complexité de la pratique et confidentialité de l’enseignement lui étaient couramment imputées. Ces jugements ont sans doute contribué à forger l’image d’un « domaine réservé » qui lui était jadis opposée et expliquent probablement le relatif désintérêt qu’elle suscitait alors. Jusqu’à une période récente, ce sujet ne faisait pas réellement partie des programmes pédagogiques institutionnels. Les ouvrages de référence étaient peu nombreux ; l’apprentissage relevait du seul compagnonnage et était délivré le plus souvent de façon fragmentaire. Comme pour la pathologie de la main, mais avec un certain décalage, la naissance d’un groupe d’étude dédié au pied (GEP) puis la constitution de l’Association française de chirurgie du pied (AFCP), société-fille de la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) ont permis de fédérer les compétences et d’obtenir de rapides avancées. Grâce à cette action collective, la chirurgie du pied est devenue une spécialité à part entière et attire de plus en plus de jeunes chirurgiens désireux d’élargir leur champ de compétence ou d’aborder le domaine de l’hyperspécialisation.

La pathologie traumatique du pied occupe une part importante de l’activité des structures assurant la prise en charge des blessés. Elle intéresse tous les secteurs d’activité, aussi bien les services d’accueil (SAU et UPATOU) que les unités de soins. Tous les niveaux de gravité sont impliqués, depuis la simple entorse jusqu’aux gravissimes traumatismes ostéoarticulaires exposés avec dévitalisation majeure des tissus mous et lésions d’organes nobles. Les polytraumatismes soulèvent le problème de la détection et du traitement adéquat, au moment le mieux adapté, d’éventuelles lésions du pied qui cèdent le pas à la prise en charge de lésions viscérales ou cérébrales captant, à juste titre, tous les moyens. Chacun a en mémoire un certain nombre de situations dans lesquelles le blessé, ayant réchappé aux gravissimes atteintes vitales par la mise en œuvre de techniques lourdes, se voit extrêmement gêné par des lésions traumatiques vieillies du pied. Ces dernières, hors de proportion avec la gravité du pronostic initial et dont le traitement adapté au moment opportun n’aurait posé aucune difficulté, peuvent se révéler à l’origine de difficultés thérapeutiques, de résultats incomplets et d’insatisfaction.

Ces réalités cliniques nous ont semblé suffisantes pour justifier la mise en chantier d’un traité consacré à la traumatologie du pied et du cou de pied, avec pour fil conducteur, la démarche diagnostique et thérapeutique pendant tout le parcours de soins, en situation d’urgence et en présence de séquelles traumatiques.

En matière de traumatologie aiguë, tous les temps de la prise en charge ont la même importance :

étape d’accueil où les principaux points à régler sont l’évaluation du degré d’urgence, la détection des pièges diagnostiques et le choix des suites à donner ;
temps chirurgical dominé par la parfaite maîtrise des indications et des techniques opératoires et son corollaire de contrôle de qualité de la réparation.
phase postopératoire avec la gestion des suites normales et la détection des complications.

En matière de séquelles traumatiques, l’étape primordiale est la phase préthérapeutique et la gestion de ses différents temps :

la hiérarchisation des plaintes ;
l’inventaire des désordres anatomiques ;
l’établissement d’une corrélation directe entre les plaintes et les constatations objectives ;
l’élaboration d’un programme thérapeutique en termes de bénéfices/risques.

Les données de cet ouvrage sont le fruit d’une expérience clinique de 35 années au sein d’une équipe hospitalo-universitaire prenant en charge, en moyenne, 5 500 hospitalisations par an, comportant à parts égales des urgences et de la chirurgie programmée de l’appareil moteur. Notre objectif général est le rappel de messages pédagogiques de base, indispensables à la construction des principales étapes de la décision médicale, à savoir :

le diagnostic clinique avant tout, confirmé par des examens complémentaires bien choisis et peu nombreux ;
le programme thérapeutique élaboré et discuté à la lumière de la relation avantages/risques ;
l’intervention réalisée dans les meilleures conditions d’efficacité et de sécurité ;
les suites surveillées avec attention ;
l’évaluation finale contenue dans les deux assertions suivantes ; une affirmation : « il s’agit d’une chirurgie uniquement fonctionnelle » ; une question : « le patient en a-t-il réellement tiré bénéfice ?… ».

D’emblée, précisons trois particularités méthodologiques :

toutes les techniques mentionnées et leurs indications font l’objet de consensus et sont validées par l’expérience et la pratique clinique courante ;
ce traité n’a aucun objectif scientifique ni arrière-pensée de promotion de nouvelles techniques ;
notre objectif est uniquement pédagogique : le développement logique et discursif fondé sur la réalité clinique a volontairement été privilégié. Les auteurs ont essayé de reconstituer, de façon concrète, l’ambiance des différentes étapes de la prise en charge. Qu’il s’agisse du staff matinal quotidien, si riche d’enseignement, ou du vécu du bloc opératoire avec un éclairage particulier sur la planification et la réalisation technique ou de l’accueil au SAU avec ses spécificités à bien connaître.

Dans cette perspective, cet ouvrage ne donne aucune référence bibliographique au cours du texte. Le lecteur saura ne pas s’en étonner et ne pas y voir la marque d’un manque de rigueur. À la fin de l’ouvrage, sont données quelques références de base (Bibliographie page 321) se rapportant à des articles et travaux de synthèse de type symposium ou conférence d’enseignement faisant pour la plupart l’objet d’un large consensus.

Ce volume est avant tout destiné aux chirurgiens en formation, à tous les stades du cursus ; notions de base du tronc commun du DESC d’orthopédie-traumatologie générale ; socle initial, susceptible d’asseoir des connaissances plus approfondies pour le futur hyperspécialiste. Les auteurs forment le vœu que le lecteur ne se limitera pas à la recherche de recettes ponctuelles, mais saura se former à une véritable culture chirurgicale, fondée sur une prise en charge globale, architecturale et fonctionnelle et non pas parcellaire, symptomatique et uniquement technique. Cet objectif de fond, la volonté de simplification et de clarification d’une pathologie jugée volontiers complexe ont servi de guide tout au long de l’élaboration de l’ouvrage.



© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Dedication
| Article suivant Article suivant
  • Auteur et collaborateurs
  • Norman Biga, Alain-Charles Masquelet, Pierre Yves Milliez, Isabelle Auquit-Auckbur, Roberto Beccari, Xavier Roussignol

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L'accès au texte intégral de ce chapitre nécessite l'achat du livre ou l'achat du chapitre.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce produit ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.