Médecine

Paramédical

Autres domaines


Scaphoïdectomie par erreur (à la place d’une trapézectomie) dans le traitement d’une rhizarthrose. À propos d’un cas - 20/03/12

Doi : 10.1016/j.main.2012.01.007 
A. Marcuzzi a, , M. Lando a, S. Sartini b, A. Petit a, c
a Service de chirurgie de la main, Azienda Ospedaliero-Universitaria Policlinico di Modena, 71, Largo del Pozzo, Modena, Italie 
b Service de réeducation de la main, Azienda Ospedaliero-Universitaria Policlinico di Modena, Modena, Italie 
c Unité de chirurgie de la main, CHU de Tours, 37044 Tours cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les erreurs de site opératoire et les fautes techniques en chirurgie de la main sont rares et peu publiées.

Observation

Une patiente de 46ans, atteinte de rhizarthrose de la main gauche, a été initialement traitée par erreur dans un autre centre par une scaphoïdectomie au lieu d’une trapézectomie. Elle a été vue en consultation 6mois plus tard, souffrant toujours de sa rhizarthrose et porteuse d’une instabilité du carpe, cliniquement symptomatique et radiologiquement confirmée. L’instabilité du carpe a été traitée par une arthrodèse hamatocapito-lunaire et une arthrodèse trapézo-métacarpienne a été réalisée pour traiter la rhizarthrose. Les résultats cliniques et radiologiques étaient satisfaisants.

Discussion

Outre l’erreur paradigmatique, cette observation confirme que l’excision du scaphoïde conduit très rapidement à une déstabilisation du carpe, le capitatum n’arrivant plus à maintenir son alignement sous le lunatum. Cela conduit à une limitation de la mobilité du poignet et une perte de force. L’arthrodèse hamato-capito-lunaire, décrite en 1997, permet de traiter l’instabilité du carpe et seule l’arthrodèse trapézo-métacarpienne peut, en l’absence de scaphoïde, régler le problème de la rhizarthrose.

Conclusion

Les auteurs recommandent de toujours réaliser une radiographie du poignet pendant l’intervention de trapézectomie, lorsqu’il existe un doute sur l’identification du trapèze.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Surgery site errors and technical errors in hand surgery are rare and not often published.

Observation

A 46-year-old patient with rhizoarthrosis of the left hand was initially treated by mistake in another center by a scaphoidectomy instead of a trapezectomy. She was seen in consultation 6months later, still suffering from her rhizoarthrosis and with carpal instability, clinically symptomatic and radiologically confirmed. The instability of the wrist was treated by a hamatocapito-lunar arthrodesis and a trapeziometacarpal arthrodesis was performed to treat the rhizoarthrosis. The clinical and radiological results were acceptable.

Discussion

Besides the paradigmatic error, this observation confirms that the excision of the scaphoid quickly leads to a destabilization of the wrist, the capitatum no longer maintaining its alignment under the lunatum, and leads to a limitation of the wrist mobility and a loss of strength. The hamato-capito-lunate arthrodesis described in 1997 can treat wrist instability and only the trapeziometacarpal arthrodesis can, in the absence of scaphoid, treat the problem of rhizoarthrosis.

Conclusion

The authors recommend to always carry out a radiography of the wrist during trapezectomy surgery when there is doubt about the identification of the trapezium.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rhizarthrose, Scaphoïdectomie, Trapézectomie

Keywords : Rhizoarthrosis, Scaphoidectomy, Trapezectomy


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 1

P. 30-33 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthrodèse médiocarpienne par vis-broches à compression
  • N. Maire, S. Facca, S. Gouzou, P. Liverneaux
| Article suivant Article suivant
  • Acute bilateral posterior dislocation of the shoulder: One-stage reconstruction of both humeral heads with cancellous autograft and cartilage preservation
  • M. Begin, O. Gagey, M. Soubeyrand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.