Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le risque allergique de l'aprotinine - 01/01/00

M.C.  Laxenaire 1 ,  P.  Dewachter 2 ,  C.  Pecquet 3

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Analyser le risque de réaction anaphylactique lié à l'administration d'aprotinine, sous forme d'injection ou d'application de colle biologique et proposer une conduite à tenir réactualisée en fonction des données récentes de la littérature.

Sources de données : Recherche, dans la base de données Medline®, des articles en langue française, anglaise et allemande, publiés depuis 1960, à l'aide des mots clés suivants : aprotinin, allergy, anaphylaxis.

Sélection des travaux : L'ensemble des catégories d'articles sur le thème ont été retenus.

Extraction des données :Les articles ont été analysés pour l'historique, l'incidence et les mécanismes des réactions allergiques, la symptomatologie, les facteurs de risque, le bilan diagnostique et les précautions d'utilisation.

Synthèse des données : L'aprotinine est largement utilisée pour la réduction du saignement opératoire, en particulier en chirurgie cardiaque et orthopédique. Cette protéine étrangère est à l'origine de réactions allergiques avec une incidence variant entre 0,5 et 5,8 % selon les critères d'inclusion. Elles sont médiées par des anticorps IgG et IgE. L'aprotinine a aussi un effet histaminolibérateur direct non spécifique. La symptomatologie a divers degrés de gravité pouvant aller jusqu'à l'arrêt cardiaque. Les facteurs de risque documentés sont l'administration d'aprotinine dans les 15 jours à 6 mois qui précèdent et l'intolérance à la viande de boeuf, au blanc d'oeuf, au fromage et au lait. Le diagnostic biologique immédiat repose sur le dosage des produits résultant de la dégranulation des basophiles (histamine) et des mastocytes (tryptase), ainsi que des anticorps anti-aprotinine (RAST IgE), avec test d'inhibition. Le bilan secondaire, six semaines plus tard, comporte des prick-tests et des IDR quand les premiers sont négatifs. Les précautions d'utilisation reposent sur la consultation d'anesthésie, à la recherche de facteurs de risque. La valeur des prick-tests prédictifs systématiques n'a pas été validée. La prémédication antiH1 et antiH2 est inefficace. Une dose test peut déclencher une réaction grave.

Conclusion : Compte tenu du risque allergique non négligeable, l'administration d'aprotinine n'est licite qu'après une évaluation soigneuse du rapport bénéfice-risque.

Mots clés  : aprotinine ; allergy ; anaphylaxis.

Abstract

Risk of anaphylactic reaction to aprotinin. Update article.

Objective: To analyse the risk of anaphylactic reaction with the administration of aprotinin, either by iv route or as a biological sealent application and to propose updated guidelines in accordance with current data of the literature.

Data sources: Search in the Medline® data base of articles in French, English and German, published since 1960, using following key words : aprotinin, allergy, anaphylaxis.

Study selection: All categories of articles on this topic have been selected.

Data extraction: Articles have been analysed for history, incidence and mechanisms of anaphylactic reactions, symptomatology, factors of risk, diagnosis and precautions of use.

Data synthesis: Aprotinin is widely used for decreasing peroperative bleeding, especially in cardiac and orthopaedic surgery. This heterologue protein can cause anaphylactic reactions in 0.5 to 5.8% of patients, depending of the inclusion criteria. They are mediated by IgG and IgE antibodies. Aprotinin has also a direct, non specific, histaminoliberation effect. The clinical presentation includes various degrees of severity, up to cardiac arrest. Documented factors of risk are a previous parotinin administration, 15 days to 6 months before, and intolerance to beef meat, white of egg, cheese and milk. The immediate biological diagnosis is obtained on assessing the degranulation of basophiles (histamine) and mastocytes (tryptase), as well as the concentration of anti-aprotinin antibodies (RAST IgE), with a test of inhibition. The secondary assessment, six weeks later, includes prick-tests and intradermoreactions if the former are negative. The mean precaution consists to search factors of risk at preanaesthetic assessment. The predictive value of systematic prick-tests has not yet been validated. Anti H1 and anti H2 premedication is inefficient. A test dose can trigger a severe reaction.

Conclusion: Considering a significant anaphylactic risk, aprotinin administration becomes only licit after a careful evaluation of the benefit-risk ratio.

Mots clés  : aprotinin ; allergy ; anaphylaxis.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 2

P. 96-104 - février 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Portage nasal staphylococcique et infection des systèmes d'accès veineux central en cancérologie
  • J.Y. Ranchère, B. Gordiani
| Article suivant Article suivant
  • Rhabdomyolyse du myocarde après intoxication par la paraphénylène diamine
  • A. Ababou, K. Ababou, A. Mosadik, C. Lazreq, A. Sbihi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.