Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accès veineux périphériques au bloc opératoire : caractéristiques et facteurs prédictifs de difficulté - 27/07/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.04.002 
M. Bensghir a, , K. Chkoura a, K. Mounir a, M. Drissi a, A. Elwali a, R. Ahtil a, M. Méziane a, H. Alaoui a, A. Elmoqadem a, J. Lahlou a, A. Hatim a, H. Azendour b, N. Drissi Kamili a
a Pôle anesthésie-réanimation, hôpital militaire Med-V, Rabat, Maroc 
b Laboratoire de biostatistique et de recherche clinique et épidémiologique, université Mohamed-V, Souissi, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant. BP 8840, Rabat-Agdal, Rabat, Maroc.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Rechercher les facteurs prédictifs de difficulté de l’accès veineux périphérique au bloc opératoire en chirurgie programmée.

Méthodes

Durant une étude prospective réalisée au bloc opératoire central, était inclus tout patient prévu pour un acte chirurgical ou diagnostique programmé. Étaient exclus tous les patients admis avec un accès veineux fonctionnel. Pour chaque patient étaient relevés les caractères démographiques (âge, sexe, classe ASA, IMC), les antécédents (chimiothérapie, séjour en réanimation prolongé, hospitalisation depuis plus de cinq jours), les données de l’examen clinique (présence de lésions cutanées, fistules artérioveineuse, brûlures, déficits neurologiques) et le type d’opérateur (stagiaire, infirmier, résident, senior). La difficulté était jugée sur le nombre de tentatives nécessaires pour la réussite de l’accès veineux. Une ponction était considérée comme facile pour un nombre de tentatives d’un à deux et difficile si le nombre de tentatives était supérieur à deux. Les facteurs prédictifs étaient dégagés après analyse uni- et multivariée.

Résultats

Durant une année (mars 2008 à févier 2009), 1500 fiches d’exploitation étaient remplies, 1325 étaient exploitables. Le cathétérisme veineux était réussi chez 50,9 % à la première tentative, chez 24,2 % des patients à la deuxième tentative et au bout de trois tentatives chez 18 % des patients. Seulement 6,8 % des patients ont nécessité plus de trois tentatives. Une voie veineuse centrale était nécessaire chez sept patients. En analyse multivariée, la chimiothérapie (OR=4,54 ; IC 95 % [2,92–7,03] ; p<0,001), un stagiaire en formation (OR=2,27 ; IC 95 % [1,40–3,63] ; p=0,001), un résident en formation (OR=2,14 ; IC 95 % [1,29–3,58] ; p=0,003) et la présence de brûlures (OR=3,59 ; IC 95 % [2,44–5,27] ; p<0,001) étaient relevés comme facteurs prédictifs indépendants de difficulté d’accès veineux périphérique.

Discussion

L’optimisation des accès veineux périphériques au bloc opératoire passe par la recherche des facteurs prédictifs de leur difficulté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose

To investigate of predictor’s factors of difficult venous access device in the operating room in elective surgery.

Methods

In a prospective study in central operating room, were included all patients scheduled for a surgical or diagnostic intervention. Were excluded all patients admitted with functional venous access. For each, were recorded patient’s demographic characteristics (age, gender, ASA class, BMI), history (chemotherapy, prolonged ICU stay, hospitalization for more than five days), data from the clinical examination (presence of skin lesions, arteriovenous fistulas, burns, neurological deficits) and the type of operator (trainee, nurse, resident, senior). The difficulty was judged on the number of attempts required for successful venous access. Puncture was considered easier for a number of attempts to one to two and difficult if the number of attempts was greater than two. Predictor’s factors were identified after univariate and multivariate analysis.

Results

During one year (March 2008 to February 2009), form returns in 1500 were met, 1325 were usable. Venous catheterization was successful in 50.9% at the first attempt in 24.2% of patients at the second attempt and after three attempts in 18% of patients. Only 6.8% of patients required more than three attempts. A central venous catheter was required in seven patients. In multivariate analysis, chemotherapy (OR=4.54, 95% CI [2.92 to 7.03]; P<0.001), a nurse in training (OR=2.27, 95% CI [1.40 to 3.63]; P=0.001), a resident in training (OR=2.14, 95% CI [1.29 to 3.58]; P=0.003) and the presence of burns (OR=3.59, 95% CI [2.44 to 5.27]; P<0.001) were identified as independent predictors of difficulty of peripheral venous access.

Discussion

The optimization of venous access devices in the operating room through the search for predictors of difficulty.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accès veineux périphériques, Facteurs de difficulté, Chimiothérapie, Opérateurs, Brûlures

Keywords : Peripheral venous access, Factors difficulty, Chemotherapy, Operators, burns


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 7-8

P. 600-604 - juillet 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Administration des médicaments par sonde de nutrition entérale : évaluation des pratiques dans un service de réanimation médicale d’un hôpital tunisien
  • E. Triki, S. Fendri, H. Dammak, M. Bouaziz, S. Sfar
| Article suivant Article suivant
  • Inconfort lié à la sonde vésicale en période postopératoire
  • P. Tauzin-Fin, L. Stecken, F. Sztark

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.