Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Trouble bipolaire : la pathologie intercritique - 07/02/13

Doi : 10.1016/S0013-7006(12)70091-X 
J.-M. Azorin
PU-PH, SHU Psychiatrie Adultes, Hôpital Sainte- Marguerite, 270 bd Sainte- Marguerite, 13274 Marseille cedex 09 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’importance de la pathologie intercritique dans le trouble bipolaire remonte à la moitié du xixe siècle, période durant laquelle, les deux pères du concept en France, Falret et Baillarger, étaient opposés sur la question de savoir si la présence d’intervalles libres entre les épisodes devait ou non faire partie de la définition de la maladie. Les études modernes ont rapporté des taux de prévalence entre 50 et 68% pour ces symptômes qui font référence à des manifestations subsyndromales présentes entre les épisodes thymiques mais qui ne remplissent pas les critères requis pour la définition des épisodes. Ces manifestations comprennent les symptômes résiduels, les prodromes, les comorbidités psychiatriques liées à l’axe I, les effets secondaires des traitements, les caractéristiques tempéramentales, et les troubles de la personnalité comorbides. La pathologie intercritique constitue un facteur de risque pour la survenue des rechutes et récurrences et est habituellement associée à des altérations du fonctionnement touchant presque tous les domaines de la vie psychosociale et familiale. Comme l’on peut facilement passer à côté de ces symptômes, il est important, en pratique clinique de sensibiliser les cliniciens, les patients et leurs proches à l’importance de telles manifestations dans l’évolution de la maladie. En matière de traitement il peut être crucial d’obtenir une rémission complète des épisodes, à l’aide de doses adéquates de psychotropes. Les symptômes résiduels, les prodromes ainsi que d’autres symptômes intercritiques sont susceptibles de répondre à des stratégies fondées sur la thérapie cognitivo- comportementale et/ou la psychoéducation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The importance of inter- episode symptoms in bipolar disorder can be traced back to the middle of the 19th century, at a time when the two fathers of the concept in France, Falret and Baillarger were opposed on the issue as to whether the presence of free intervals between the episodes had to be part or not of the disease’s definition. Modern studies have reported rates between 50 and 68% for those symptoms which refer to subsyndromal manifestations present between affective episodes but that do not meet the required criteria for episodes definition. These manifestations comprise residual symptoms, prodromes, axis I comorbid psychiatric disorders, side effects of treatment, temperamental features, and comorbidity with personality disorders. Inter- episodes symptoms represent a risk factor for the occurrence of relapses and recurrences and are usually associated with impairments in functioning in almost all domains of psychosocial and family life. As they are easy to miss, it is important in clinical practice, to draw the attention of clinicians, patients and relatives to the role they have in the course of the illness. As far as their management, it may be crucial to achieve a full remission of the episodes, using adequate dosages of psychotropic drugs. Residual symptoms, prodromes as well as other inter-episode symptoms may respond to strategies based on cognitive-behaviour therapy, and/or psychoeducation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pathologie intercritique, Trouble bipolaire, Symptômes résiduels, Prodromes, Rechutes, Rémission

Keywords : Interepisode symptoms, Bipolar disorder, Residual symptoms, Prodrome, Relapse, Remission


Plan

Plan indisponible

© 2012  L’Encéphale. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° S4

P. S147-S150 - décembre 2012 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Déficits cognitifs des troubles bipolaires : repérage et prise en charge
  • Frank Bellivier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.