Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Left ventricular diastolic dysfunction: an early sign of diabetic cardiomyopathy? - 17/02/08

Doi : DM-11-2003-29-5-1262-3636-101019-ART1 

S Cosson [1],

JP Kevorkian [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

The existence of a diabetic cardiomyopathy has been proposed as evidence has accumulated for the presence of myocardial dysfunction in diabetic patients in the absence of ischemic, valvular or hypertensive heart disease. Diastolic dysfunction has been described as an early sign of this diabetic heart muscle disease preceding the systolic damage. Abnormalities in diastolic performance have been first demonstrated by cardiac catheterisation and subsequently by mainly using echocardiography. The pathogenesis of this left ventricular dysfunction is not clearly understood. Microangiopathy, increased extracellular collagen deposition, or abnormalities in calcium transport alone or in combination are considered to be associated with this dysfunction. The relationship between diastolic dysfunction and glycemic control is still a matter of debate. Some epidemiological and clinical arguments suggest that diastolic abnormalities may contribute to the high morbidity and mortality among diabetic patients. However, the prognostic importance of subclinical diastolic dysfunction and the possibilities for intervention are not fully known. Eventually, despite numerous studies, evidence of an intrinsic diastolic dysfunction in diabetes mellitus remains questionable. Indeed, quite contradictory results have been reported. They have been obtained in small, inhomogeneous populations, with sometimes confounding factors, using various echocardiographic indices with known limitations. Also, further studies using more refined techniques for the evaluation of diastolic function are needed, as a prerequisite, to unequivocally relate diabetes mellitus to a specific cardiomyopathy.

Abstract

Dysfonction diastolique ventriculaire gauche: un signe précoce de cardiomyopathie diabétique?

En l'absence d'étiologie ischémique, valvulaire ou hypertensive, la dysfonction myocardique observée au cours du diabète est classiquement considérée comme une entité pathologique: la cardiomyopathie diabétique. La dysfonction diastolique ventriculaire gauche serait l'expression initiale de cette atteinte myocardique, propre au diabète et précéderait l'altération de la fonction systolique. Initialement décrites par cathétérisme cardiaque, les anomalies de la fonction diastolique sont évaluées essentiellement par échocardiographie. La physiopathologie exacte de cette atteinte myocardique reste encore mal définie. La microangiopathie, l'excès de dépôts de collagène dans la matrice extracellulaire, les anomalies de transport du calcium sont les facteurs étiologiques habituellement retenus, qui exercent leurs effets isolément ou en association. Le lien entre l'équilibre glycémique et la dysfonction diastolique reste encore controversé. Des données épidémiologiques et cliniques suggèrent que la dysfonction diastolique pourrait contribuer en partie à la morbi-mortalité élevée du diabétique. Cependant, la valeur pronostique de la dysfonction diastolique au stade préclinique et les possibilités thérapeutiques ne sont pas encore établies. Finalement, malgré de nombreuses études, les preuves d'une dysfonction diastolique intrinsèque chez le sujet diabétique restent discutables. En effet, des résultats contradictoires ont été retrouvés. Ils ont été obtenus dans des études de faible effectif, dans des populations hétérogènes, avec parfois des facteurs de confusion. Surtout, ces études utilisaient divers indices échocardiographiques aux limites bien connues. Ainsi, il apparaît nécessaire de réaliser de nouvelles études avec des méthodes plus performantes, actuellement disponibles, pour établir de manière incontestable, en clinique, l'existence d'une cardiomyopathie diabétique.

Keywords: Diabetes mellitus , Diastolic function , Echocardiography , Cardiomyopathy

Keywords: Diabète , Fonction diastolique , Échocardiographie , Cardiomyopathie


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 5

P. 455-466 - novembre 2003 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Are silent coronary stenoses predictable in diabetic patients and predictive of cardiovascular events?
  • E Cosson, M Guimfack, J Paries, F Paycha, JR Attali, P Valensi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.