Médecine

Paramédical

Autres domaines


Maturation du col utérin défavorable par ballonnet supra-cervical sur utérus cicatriciel : étude rétrospective multicentrique de 151 patientes - 25/12/13

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.06.006 
M. Sarreau a, , c , L. Leufflen b, E. Monceau b, D. Tariel c, P. Villemonteix d, O. Morel b, F. Pierre a
a Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, université de Poitiers, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 
b Maternité régionale universitaire de Nancy, pôle de la femme, université de Lorraine, Inserm U947 IADI, 54000 Nancy, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, CHG Angoulême, rond point de Girac, 16000 Angoulême, France 
d Service de gynécologie-obstétrique, CHG Nord Deux-Sèvres, 79800 Bressuire, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Évaluer l’efficacité et l’innocuité d’une méthode de maturation cervicale par ballonnet supra-cervical sur utérus cicatriciel.

Patientes et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective multicentrique. Cent cinquante-et-un femmes ont été incluses depuis 2004, présentant une grossesse unique en présentation céphalique, une indication médicale de déclenchement artificiel du travail et ayant déjà eu une césarienne, avec un score de Bishop inférieur à 7 n’ayant pas de contraction. Elles bénéficient d’une maturation cervicale par ballonnet supra-cervical, gonflé de 30 à 80cm3 de sérum physiologique, laissé en place jusqu’à 24heures.

Résultats

Le taux d’accouchement par voie basse total était de 53,7 % (81/151). Le travail a débuté sous le seul effet de la maturation par ballonnet pour 58 sur 151 (38,4 %) avec un taux d’accouchement voie basse de 75 % (42/58). Les facteurs de meilleur pronostic significatifs de la réussite du déclenchement étaient le début spontané du travail après le ballonnet (p=0,004) et l’antécédent d’accouchement par voie basse (p=0,03). On note comme effets secondaires de rares métrorragies ou rupture prématurée des membranes lors de la pose qui n’empêchent pas la maturation et deux ruptures utérines (1,2 %) sans déplorer de complication materno-fœtale.

Conclusion

Le ballonnet supra-cervical est une méthode sûre, avec des taux d’accouchement par voie basse de 53,7 % et très peu d’effets secondaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To evaluate safety and efficacy of balloon catheter for labor induction in women with previous cesarean section.

Material and methods

In a multicenter retrospective cohort study, 151 patients were included with the following criterias: pregnancy over 37weeks, singleton, vertex presentation, previous caesarean section with unique transversal segmentary incision, medical indication for induction of labor, unfavorable cervix with Bishop score inferior to 7, no premature rupture of membranes. Balloon catheter used for cervix ripening, is inflated from 30 to 80mL of sterile of NaCl and is left until 24hours.

Results

Overall rate of vaginal delivery was 53.7% (81/151). Labor began before balloon catheter removal for 58 out of 151 (38.4%) with vaginal delivery for 75% (42/58). Best prognosis factors for vaginal delivery were spontaneous labor after balloon removal (P=0.004) and anterior vaginal delivery (P=0.03). Side effects were rare bleeding or PROM, but didn’t prevent continuing ripening labor. Other morbidity consisted in two uterus ruptures (1.2%) without maternofetal incidence.

Conclusion

Supracervical balloon is a safe and efficiency method for inducing labor on scarred uterus with unfavorable cervix with low side effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ballonnet, Déclenchement du travail, Utérus cicatriciel, Accouchement voie basse

Keywords : Balloon, Foley catheter, Ripening labor, Scarred uterus, Vaginal birth after cesarean


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 1

P. 46-55 - janvier 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Doit-on faire une biopsie d’endomètre peropératoire dans les cures de prolapsus avec conservation utérine ?
  • E. Bohoussou, S.A. Adjoussou, V. Letouzey, B. Fatton, R. de Tayrac
| Article suivant Article suivant
  • Apport de l’échographie volumique dans l’évaluation et la prise en charge prénatale anténatale des anomalies cardiovasculaires fœtales
  • W. El Guindi, M. Dreyfus, G. Carles, V. Lambert, M. Herlicoviez, G. Benoist

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.