Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Intubation : techniques, indications, matériel, complications - 04/04/14

[20-758-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(13)58480-7 
J.-M. Thomassin a,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, T. Radulesco b : DES en ORL, C. Courtinat c : Anesthésiste-réanimateur
a Pôle cervico-facial, Groupe hospitalier de La Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 
b Chirurgie cervico-faciale, Groupe hospitalier de La Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 
c SAR1, Groupe hospitalier de La Timone, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'intubation trachéale est un geste d'anesthésie ou de réanimation, fréquemment utilisé en médecine d'urgence, qui consiste à placer dans la trachée à travers l'orifice glottique une sonde dont l'extrémité supérieure émerge par la bouche (intubation orotrachéale) ou la narine (intubation nasotrachéale). Elle assure la liberté et l'étanchéité des voies aériennes et permet la ventilation mécanique. L'intubation est un geste technique effectué selon un protocole bien défini. Elle est réalisée facilement la plupart du temps, mais l'éventualité d'une intubation difficile doit toujours être recherchée en utilisant certains critères prédictifs. En cas d'intubation impossible avec la technique de référence par laryngoscopie, des techniques alternatives existent. Le matériel nécessaire à toute intubation comporte une source d'oxygène et de quoi l'administrer (insufflateur, masque facial), un laryngoscope, des sondes d'intubation de différents diamètres, une seringue de 10 ou 20 ml pour gonfler le ballonnet de la sonde (il est recommandé d'utiliser un manomètre pour vérifier la pression à l'intérieur du ballonnet), un stéthoscope pour vérifier le bon positionnement de la sonde et un capnographe pour confirmer la position de la sonde. Un des facteurs déterminants de l'intubation trachéale est la nature de la sédation utilisée. Une intubation est difficile si elle nécessite plus de deux laryngoscopies et/ou la mise en place d'une technique alternative après optimisation de la position avec ou sans manipulations laryngées. L'intubation difficile prévisible peut être effectuée avec différents matériels, différentes drogues et différentes techniques. Le contexte dans lequel a lieu l'intubation joue un rôle également dans la technique à utiliser. Le choix des dispositifs doit tenir compte des algorithmes de l'équipe d'anesthésie et doit permettre de faire face à toutes les situations. L'élaboration d'algorithmes s'inscrit dans une démarche de maîtrise du risque. L'élaboration d'une stratégie de prise en charge permet d'anticiper une situation critique. Cette stratégie est centrée sur le maintien de l'oxygénation du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Sonde d'intubation, Laryngoscope, Airtraq®, Fibroscopie


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Trachée : anatomie, physiologie, endoscopie et imagerie
  • M. Hitier, M. Loäec, V. Patron, E. Edy, S. Moreau
| Article suivant Article suivant
  • Sténoses trachéales de l'adulte
  • C.A. Righini, G. Ferretti, C. Pison, E. Reyt

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.