Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hyperthyroïdie - 18/07/14

[10-003-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(14)64251-7 
F. Borson-Chazot , J. Abeillon-du Payrat, C. Bournaud
 Fédération d'endocrinologie et centre de médecine nucléaire, Groupement hospitalier Lyon-Est, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron cedex, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 5

Résumé

L'hyperthyroïdie est une pathologie fréquente et essentiellement féminine dont la prévalence est estimée entre 0,5 et 2 % de la population adulte. Si le tableau typique de thyrotoxicose permet d'évoquer facilement le diagnostic, l'hyperthyroïdie peut parfois prendre des formes trompeuses et constituer un piège diagnostique, notamment sur des terrains particuliers comme les personnes âgées, les enfants ou les femmes enceintes. Non diagnostiquée, elle expose à des complications cardiologiques, osseuses et générales potentiellement graves. En revanche, son pronostic est favorable lorsque la prise en charge est adaptée. Le diagnostic de certitude est apporté par l'exploration hormonale, associant une TSH (thyroid stimulating hormone) basse à des hormones thyroïdiennes augmentées ou normales. Le diagnostic étiologique est une étape primordiale car l'hyperthyroïdie peut relever de processus physiopathologiques très différents, conditionnant des traitements spécifiques. Il est orienté par le terrain, parfois évident lorsqu'il existe des signes cliniques spécifiques, mais nécessite souvent d'être conforté par les données immunologiques, scintigraphiques et/ou échographiques. En dehors de contextes particuliers, on évoquera en premier lieu une maladie de Basedow chez un sujet jeune et un nodule ou goitre multinodulaire toxique chez un sujet âgé. Actuellement, on assiste à l'émergence de nouvelles causes d'hyperthyroïdies iatrogènes en parallèle du développement de thérapeutiques immunomodulatrices.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Thyrotoxicose, Maladie de Basedow, Orbitopathie, Nodules toxiques, Hyperthyroïdie iatrogène, Thyroïdites


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.