Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du codage de la multi-résistance aux antibiotiques dans le programme de médicalisation des systèmes d’information - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.027 
F. Ajmia, Y. Berrouane, Y. Gendreike, T. Fosse, P. Staccini
 CHU de Nice, Nice, France 

Résumé

Introduction

L’objectif était de déterminer l’impact dans le programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) d’un mauvais codage de la résistance aux antibiotiques et d’en déterminer les facteurs favorisants.

Matériels et méthodes

La base de données de 2012 des patients avec bactéries multirésistantes (BMR) de l’équipe opérationnelle d’hygiène (EOH) a permis de sélectionner les résumés d’unités médicales (RUM) correspondants. En cas d’absence ou d’erreur de codage, nous avons corrigé les RUM et estimé le gain obtenu.

Résultats

Sur les 846 séjours en médecine-chirurgie-obstétrique(MCO) avec un prélèvement positif à BMR, 502 comportaient une infection et 348 étaient considérés comme une colonisation et donc non codés. Soixante séjours ont été revalorisés avec un gain total de 174 113,07 euros (gain moyen de 2901,88 euros par séjour). Les séjours avec un groupe homogène de malades (GHM) de niveau 3 (OR=4,00 [1,42–11,18]) et 4 (OR=4,57 [1,62–12,82]) étaient plus codés que les séjours de niveaux plus faibles. L’absence d’antécédents de BMR en 2012 diminuait le codage (OR=0,53 [0,36–0,78]), ainsi que le type de résistance : la méticillinorésistance (OR=0,12 [0,02–0,58]) et l’hyperproduction de céphalosporinase (OR=0,19 [0,04–0,99]) étaient moins codées que les β-Lactamases à spectre étendu. Les micro-organismes qui avaient un commentaire concernant leur résistance dans le compte rendu du laboratoire étaient plus codés (OR=5,54 [3,19–9,60]).

Discussion

Le croisement des bases de données du PMSI et de l’EOH a permis d’évaluer la qualité du codage des BMR dans les RUM et d’estimer le gain potentiel après correction. La connaissance de facteurs influençant le codage de la résistance permettrait son amélioration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : PMSI, RU, BMR, Infection, Codage


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S179 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les contacts d’un patient hospitalisé sont facteurs de risque de colonisation par S. aureus
  • T. Obadia, E. Fleury, D. Guillemot, P.-Y. Boëlle
| Article suivant Article suivant
  • Contribution à la mise en place d’une meilleure méthode d’estimation des données sur le paludisme en Côte d’Ivoire
  • D. Bassalia, J. Aka, D. Porignon, D. Kouassi, D. Sondag-Thull, M. Dosso

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.