Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quels jeunes en insertion sont les plus à distance du système de soins en France ? - 07/08/14

Doi : 10.1016/j.respe.2014.06.102 
S. Robert a, b, S. Lesieur a, V. Kergoat c, J. Dutertre c, P. Chauvin a
a Inserm, UMR S 1136, IPLESP, Eres, Paris, France 
b UPMC Univ Paris 06, Faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie, DERMG, Paris, France 
c Mission Locale de Sénart, Sénart, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les jeunes en insertion âgés de 18 à 25ans reçus en mission locale (ML) représentent 10 à 15 % des jeunes de cette tranche d’âge. De rares études ont montré que leur état de santé est plus préoccupant que celui rencontré chez les autres jeunes du même âge. Leurs comportements de recours aux soins restent peu connus. Notre objectif était de déterminer les facteurs associés à l’absence de médecin régulier.

Méthodes

Les données de l’étude multicentrique PRESAJE conduite en 2011 sur un échantillon aléatoire de 1453 jeunes fréquentant cinq ML (Clichy, Poitiers, Reims, Sénart, Toulouse) ont été analysées en utilisant des modèles de régression logistique.

Résultats

Les jeunes en insertion ont moins souvent un médecin régulier que les jeunes de la même tranche d’âge (29,6 % versus 19,8 %, p=0,018). Leurs profils sociaux sont divers même s’ils connaissent globalement des conditions de vie plus difficiles que les jeunes du même âge de la population générale. De fait, les facteurs associés à l’absence de médecin régulier sont similaires dans ces deux populations. Ainsi, les jeunes en insertion sans complémentaire santé ni CMUc (28,7 %) ont un risque deux fois et demi-supérieur de ne pas avoir de médecin régulier que ceux ayant une mutuelle (OR=2,5 IC95 %=[1,81–3,46], ajusté sur l’ensemble des variables du modèle final).

Conclusion

Une attention spécifique devrait être portée à ce public vulnérable et nombreux, suivi ni en médecine scolaire ou universitaire, ni en médecine du travail, et moins souvent suivi en soins primaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Jeunes, Insertion, Facteurs socio-économiques, Recours aux soins


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° S5

P. S202-S203 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le trouble de la personnalité dépendante est-il associé aux troubles cognitifs ? À partir des données du programme EPIDEMCA
  • S. Pilleron, M. Guerchet, P. Mbelesso, J.-F. Dartigues, P.-M. Preux, J.-P. Clément
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation d’impact sur la santé et sur l’équité en santé : quels enjeux ?
  • M. Villeval, E. Bidault, T. Lang, Pour le groupe AAPRISS

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.