Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimiser la simulation haute fidélité interdisciplinaire (SHFI) : les moyens pour une meilleure fidélité psychologique - 30/08/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.07.499 
A. Eghiaian 1, , T. Perniceni 2, F. Beguec 3, V. Lanoe 3, F. Lecomte 4

École Européenne de Chirurgie

1 Anesthésie, Gustave-Roussy, Villejuif 
2 Chirurgie Digestive, Institut Mutualiste Montsouris 
3 Brigade des sapeurs pompiers de Paris, Brigade des sapeurs pompiers de Paris 
4 Urgences, Hôpital Cochin, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La SHFI est une méthode pédagogique efficace pour l’entraînement en équipe [1], et permet une approche des interactions entre diverses professions au sein d’une équipe constituée. Nous avons expérimenté lors d’expériences précédentes que cette diversité pouvait être cause de difficultés à l’implication de tous dans un scénario, en particulier de l’équipe chirurgicale. D’où des objectifs individuels difficiles à atteindre et une satisfaction parfois insuffisante. Le but de ce travail est d’explorer des moyens de pallier à ces limites et d’évaluer les effets sur les apprenants.

Matériel et méthodes

Deux sessions de simulation ont eu lieu, avec des apprenants similaires, et selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé. La première a été réalisée en centre de simulation. Pour augmenter la fidélité psychologique, la deuxième journée s’est tenue au bloc opératoire, in situ, avec des scénarios très spécifiques des questions locales. De plus une hybridation entre le mannequin haute fidélité et des simulateurs procéduraux chirurgicaux simples permettait un usage réel des instruments et drapages chirurgicaux.

Résultats

Les caractéristiques et résultats comparés des deux journées figurent dans le Tableau 1. Les taux d’atteinte des objectifs individuels et de satisfaction sont meilleurs après la 2e journée. Le nombre de commentaires concernant les points d’amélioration (manque de réalisme et d’implication chirurgical) est aussi meilleur (4/14 commentaires contre 0/13). Le surcoût des nouvelles modalités de simulation a été de 643 Euros pour les modules chirurgicaux et de 250 Euros de dépenses liées au in situ (sont uniquement considérées les dépenses liées à la salle d’opération et matériel chirurgical).

Discussion

Des moyens simples et assez peu coûteux permettent de mieux intégrer les chirurgiens et IBODE dans la SHFI. La simulation in situ, l’utilisation de matériels familiers, des scénarios « sur mesure » et la simulation hybride engendrent une fidélité psychologique accrue, permettant aux apprenants y compris chirurgicaux une meilleure immersion. L’état cognitif des apprenants (en particulier chirurgiens et IBODE), moins passifs dans ces circonstances et moins soumis à l’hypervigilance, se rapprocherait plus de celui de leur quotidien, ce qui rendrait plus pertinente l’analyse des facteurs humains au débriefing. L’impact sur le transfert d’apprentissage reste à déterminer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° S2

P. A295 - septembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de la simulation sur la performance des étudiants en médecine à la mise en place de voie veineuse périphérique dans le département d’urgence : étude prospective randomisée
  • A. Bouaziz, R. Jreige, F. Lasalle, R. Schaub, S. Lefebvre, I. Giraud, M. Sebbane
| Article suivant Article suivant
  • Existe-t-il une association entre index bispectral et détente cérébrale en neurochirugie supratentorielle ?
  • G. Mourembles, M. Denis, T. Riahi, S. Dimitrova, C. Philakham, C. Pellerin, K. Nouette-Gaulain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.