Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fiabilité des ASSR (Auditory Steady-State Responses) dans l’évaluation de l’audition chez l’enfant : étude rétrospective comparative avec l’audiométrie comportementale et les potentiels évoqués auditifs - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.034 
H. Vitaux , J. Boyer, C. Calais, P. Bordure
 CHU de Nantes, Nantes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

L’évaluation de l’audition chez l’enfant nécessite des techniques d’audiométrie comportementale spécifiques. Ces tests subjectifs doivent souvent être complétés par des techniques objectives dont le Gold Standard est les potentiels évoqués auditifs (PEA), évaluant une bande de fréquences de 2000 à 4000Hz. Une méthode plus récente, les ASSR (Auditory Steady State Responses), évalue objectivement l’audition sur un spectre fréquentiel plus large de quatre fréquences (500, 1000, 2000 et 4000Hz). Elle est actuellement utilisée dans de nombreux centres en complément de l’audiométrie et des PEA. Cette étude a pour objectif de déterminer la fiabilité des ASSR en comparant ses résultats avec ceux des examens de références.

Matériel et méthodes

Ont été inclus dans l’étude les enfants ayant bénéficié des trois examens suivants entre octobre 2012 et avril 2014 dans un contexte de doute auditif ou de facteurs de risques de surdité : audiométrie comportementale, PEA et ASSR. Chaque enfant passait les trois tests le même jour. Les audiométries comportementales étaient effectuées en premier avec une orthophoniste expérimentée. Puis les tests objectifs étaient réalisés en sommeil naturel, ou sous prémédication par mélatonine ou sous anesthésie générale. Les seuils auditifs moyens des ASSR étaient calculés puis comparés à ceux des tests « classiques ». (Coefficient de corrélation de Pearson)

Résultats

Parmi les 50 enfants inclus, il y a avait 23 filles et 27 garçons avec une moyenne d’âge de 36 mois (de 1 mois à 13ans). L’analyse des seuils auditifs moyens retrouvait 50 % d’audition normale, 28 % de surdité légère, 10 % de moyenne, 4 % de sévère et 8 % de profonde. La corrélation entre les seuils auditifs moyens obtenus avec les PEA et les ASSR était excellente avec un coefficient de corrélation à 0,95 pour les fréquences de 2000 à 4000Hz et à 0,92 pour le 4000Hz. La corrélation était également forte entre les seuils auditifs en ASSR et les audiométries comportementales avec des coefficients de 0,83 à 500Hz, de 0,90 à 1000Hz, de 0,87 à 2000Hz et de 0,89 à 4000Hz.

Conclusion

La forte corrélation retrouvée entre les seuils auditifs moyens obtenus par audiométrie comportementale et par PEA et ceux obtenus par ASSR conforte l’hypothèse que les ASSR sont un outil fiable pour compléter l’évaluation objective des seuils auditifs chez l’enfant. Ce test apporte des informations complémentaires sur les seuils d’audition dans les fréquences graves, qui ne sont pas évaluées les PEA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A10-A11 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Affiner le diagnostic audiologique chez l’enfant à l’aide de CE-Chirps ASSR
  • F. Venail, J. Artaud, C. Blanchet, A. Uziel, M. Mondain
| Article suivant Article suivant
  • Prédiction du seuil auditif dans les enfants avec hypoacousie neurosensorielle moyenne/sévère à l’aide des Auditory Steady State Responses (ASSR)
  • L. Crema, A. Ciorba, L. Negossi, M. Rosignoli, S. Savini, C. Aimoni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.