Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les anastomoses vasculaires extra-cervicales dans les reconstructions cervico-faciales par lambeaux microanastomosés - 17/09/14

Doi : 10.1016/j.aforl.2014.07.200 
S. Albert , C. Guedon, C. Halimi, J. Cristofari, M. Antoni, B. Barry
 Service d’ORL et chirurgie cervico-faciale, hôpital Bichat, GHU Paris Nord, AP–HP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de la présentation

Les reconstructions cervico-faciales par lambeaux microanastomosés peuvent être confrontées au problème de désert vasculaire cervical avec aucune possibilité de réaliser des anastomoses vasculaires dans cette région. Cette situation est relativement rare et est le plus souvent due à des antécédents d’interventions chirurgicales multiples et/ou d’irradiation cervicales. Dans ces cas la seule possibilité, pour pouvoir utiliser une reconstruction optimale par lambeau micronastomosé, est d’utiliser des vaisseaux receveurs en dehors de la région cervicale. Nous rapportons ici notre expérience d’anastomoses vasculaires utilisant les vaisseaux sous claviers ou axillaires.

Matériel et méthodes

L’étude était monocentrique et rétrospective, le recueil de données ayant été réalisé de 1990 à 2014. Tous les patients opérés d’une reconstruction cervico-faciale par lambeau micronastomosé avec des anastomoses vasculaires sous clavières ou axillaires, ont été inclus. Les paramètres suivants ont été analysés : données générales des patients, antécédents chirurgicaux cervico-faciaux et/ou de radiothérapie, types de perte de substance et de reconstruction, sites et types d’anastomoses vasculaires, viabilité des lambeaux, complications post-opératoires.

Résultats

Au total, 48 patients ont été inclus. Ces patients avaient dans leurs antécédents, déjà eu en moyenne 2 interventions chirurgicales cervicales majeures, une radiothérapie cervicale dans 85 % des cas. L’indication de la reconstruction concernait une perte de substance pharyngée dans 29 cas, mandibulaire dans 11 cas et d’autres tissus mous dans 8 cas. Parmi les 48 lambeaux microanastomosés, ont été réalisés 23 antébrachiaux, 12 (gastro)-épiploïques, 8 scapulaires, 3 fibulaires, 2 antéro-latéraux de cuisse. Un pontage vasculaire a été nécessaire dans 15 cas, dont tous les lambeaux osseux (fibula ou scapula). Une nécrose complète de lambeau de fibula a été constatée à j6 sur pontage vasculaire et a nécessité la mise en place d’un lambeau pédiculé de grand dorsal. Aucune complication majeure du site donneur n’est apparue.

Conclusion

Les antécédents chirurgicaux multiples et de radiothérapie peuvent parfois compromettre les anastomoses vasculaires cervicales mais ne contre indiquent pas pour autant une chirurgie reconstructrice cervico-faciale par lambeaux microanastomosés. Dans ces cas, les anastomoses peuvent être réalisées en région sous clavière soit directement, soit par l’intermédiaire d’un pontage notamment pour les lambeaux osseux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 4S

P. A74 - octobre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Reconstruction des pertes de substance de la cavité orale et de l’oropharynx par lambeaux libres non épithéliaux
  • O. De crouy-chanel, B. Baujat, J. Lacau St Guily
| Article suivant Article suivant
  • Myringoplastie dans le traitement des sequelles d’otite moyenne chronique non cholesteatomateuse : resultats chez 67 patients
  • A. Tall, A. Taoussi, E. Diom, C. N’diaye, M.-S. Diouf, I.-C. N’diaye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.