Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs de risque, diagnostic et prise en charge de l’ostéite du volet crânien après craniectomie - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.antinf.2014.10.002 
L. Adélaïde a, c, F. Signorelli b, F. Valour a, c, d, T. Jacquesson c, e, F. Vandenesch f, J. Guyotat b, c, E. Jouanneau c, e, F. Laurent c, d, g, C. Chidiac a, c, d, T. Ferry a, , c, d
pour

Lyon BJI Study group

a Service des maladies infectieuses et tropicales, hospices civils de Lyon, groupement hospitalier Nord, 69004 Lyon, France 
b Service de neurochirurgie D, hôpital Pierre Wertheimer, hospices civils de Lyon, 69500 Bron, France 
c Université Claude Bernard Lyon 1, 69007 Lyon, France 
d Centre international de recherche en infectiologie, CIRI, Inserm U1111, CNRS UMR5308, ENS de Lyon, UCBL1, 69000 Lyon, France 
e Service de Neurochirurgie A, hôpital Pierre Wertheimer, hospices civils de Lyon, 69500 Bron, France 
f Laboratoire de bactériologie, centre de biologie de l’Est, hospices civils de Lyon, 69500 Bron, France 
g Laboratoire de bactériologie, centre de biologie du Nord, hospices civils de Lyon, 69004 Lyon, France 

Auteur correspondant. Infectious diseases department, hospices civils de Lyon, hôpital de la Croix-Rousse, 103, Grande-Rue-de-la-Croix-Rousse, 69317 Lyon cedex 04, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’ostéite du volet crânien après craniectomie (OVCc) est une infection ostéoarticulaire (IOA) méconnue et il existe peu de données concernant son épidémiologie, ses facteurs de risque, et sa prise en charge. Dans cet article de synthèse, nous reprenons les principales données de la littérature et proposons une stratégie médico-chirurgicale pour la prise en charge des patients présentant une OVCc.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The bone flap osteomyelitis following craniectomy (BPOc) is a postoperative bone infection. Few data are available about its epidemiology and risk factors. In addition, the medico-surgical management of BPOc is not consensual. The bone forming the cranial flap is usually fixed with metal plates or other fastening systems, so that the BPOc must be considered as an implant-associated infection. There are no clear criteria for the diagnosis of BPOc. The infection may be acute, with suppuration in contact with the cranial flap and empyema, or be in a chronic form of bone infection with skin erosion exposing the bone without fever. For the microbiological diagnosis, it seems important to have bacterial cultures of all intracranial suppuration; (ii) of the cranial flap; and (iii) of the edges of the craniectomy. Support of BPOc is complex and multidisciplinary approach is required in reference centers. A 2-stage strategy (removing the bone flap and then, months later, after completion of the antimicrobial therapy, reconstruction and cranioplasty with ceramic custom made implant) is often necessary. Antibiotics should always cover the bacteria considered to be involved in BPOc, as recommended by the Société de pathologies infectieuses de langue française. The duration of antibiotic treatment will depend on the acute or chronic nature of the infection, and on the quality of the surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ostéite, Volet crânien, Craniectomie

Keywords : Osteomyelitis, Bone flap, Craniectomy


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 4

P. 166-174 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Linézolide : 12 ans après
  • R. Buzelé
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des nocardioses : plus de questions que de réponses ?
  • C. Rouzaud, J.-L. Mainardi, O. Lortholary, D. Lebeaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.