Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Données histologiques et topographiques des carcinomes basocellulaires du département de la Loire entre 2006 et 2013 : à propos de 15 682 cas - 24/11/14

Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.307 
C. Chol , J.L. Perrot, A.C. Biron Schneider, B. Labeille, E. Cinotti, F. Cambazard
 Dermatologie, CHU de Saint-Étienne, Saint-Étienne, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le carcinome basocellulaire (CBC) est le cancer cutané le plus fréquent. Cependant, il n’existe pas de données nationales récentes sur les caractéristiques histologiques et topographiques de ces carcinomes. Nous rapportons ici ces données des CBC de la Loire entre 2006 et 2013.

Matériel et méthodes

Le recueil des données a été fait à partir des comptes rendus anatomopathologiques de la totalité des carcinomes basocellulaires des dermatologues du réseau Ligérien dans le cadre des réunions hebdomadaires de concertation pluridisciplinaire entre 2006 et 2013. Les CBC métatypiques ont été exclus de l’analyse. Les données ont ensuite été exploitées à l’aide d’un document Excel®.

Résultats

Pour le type histologique, on trouve au total 46 % de CBC nodulaires avec 47,5 % chez l’homme et 43,3 % chez la femme. Au total, 28 % d’infiltrants avec 28 % chez l’homme et 29,2 % chez la femme, dont au total 11 % d’infiltrants trabéculaires, 9 % d’infiltrants micronodulaires et 8 % d’infiltrants non précisés. Respectivement chez l’homme et la femme, on retrouve 9,6 % et 8,8 % d’infiltrants trabéculaires, 7,8 % et 8,3 % de micronodulaires, 10,6 % et 12,1 % d’infiltrants non précisés. Au total, il y a 18 % de superficiels avec 18 % chez l’homme et 20,5 % chez la femme ; 1 % de Pinkus avec 5,6 % chez l’homme et 1,4 % chez la femme ; 4 % de sclérodermiformes avec 2,3 % chez l’homme et 1,8 % chez la femme. Le type histologique n’est pas précisé dans 3 % des cas, avec 3 % chez l’homme et 3,7 % chez la femme. Pour la topographie, au total, l’atteinte touche majoritairement la région tête et cou avec 67,5 % et 66,5 % chez l’homme et 67,6 % chez la femme. Le tronc représente 20 % au total avec 21,6 % chez l’homme et 19 % chez la femme ; les membres supérieurs avec 6,5 % au total, 7 % chez l’homme et 5,8 % chez la femme et les membres inférieurs avec 4,8 % au total, 3,5 % chez l’homme et 6,1 % chez la femme. Dans 1,2 % des cas, cela n’est pas précisé avec 1,4 % chez l’homme et 1,5 % chez la femme.

Discussion

Les résultats concernant le type histologique selon le sexe ne montrent pas de différence majeure entre hommes et femmes. Le CBC nodulaire reste l’histologie principale. Il existe un sex-ratio homme/femme à 4 pour les pinkus. Concernant la topographie, celle qui prédomine dans tous les cas est la localisation tête et cou. Chez les femmes, il y a plus d’atteinte des membres inférieurs que chez l’homme liée probablement à une exposition plus répétée des jambes chez les femmes. Ses données sont proches de celles que l’on retrouve dans les mélanomes.

Conclusion

L’histologie nodulaire et la topographie tête et cou sont donc majoritaires dans notre enquête. Il s’agit, à ce jour, de la plus importante série française de CBC issue d’un enregistrement départemental impliquant tous les dermatologues d’une même région. Il serait intéressant d’avoir des données nationales pour pouvoir les comparer à nos données locales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinome basocellulaire, Épidémiologie, Histologie, Loire, Topographie


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 12S

P. S361 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Épidémiologie des carcinomes basocellulaires de la Loire entre 2006 et 2013 : à propos de 160 001 cas
  • C. Chol, J.L. Perrot, A.C. Biron Schneider, B. Labeille, E. Cinotti, F. Cambazard
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie des carcinomes spinocellulaires du département de la Loire entre 2006 et 2013 : à propos de 4496 cas
  • C. Chol, J.L. Perrot, A.C. Biron Schneider, B. Labeille, E. Cinotti, F. Cambazard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.