S'abonner

Takayasu réfractaire et Tocilizumab - 03/09/15

Doi : 10.1016/j.jmv.2015.07.046 
T. Busato , J. Risse, N. Luconi, J. Galland, S. Mohamed, S. Zuily, D. Wahl
 CHU de Nancy, centre régional de compétence pour les maladies rares vasculaires, systémiques et auto-immunes, unité de médecine vasculaire, Nancy 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La maladie de Takayasu réfractaire est une pathologie rare. L’incidence de la maladie est de 1,2–2,6 cas/million/an. Le taux de corticorésistance est de 50 %. Parmi les 50 % restants, l’adjonction d’un immunosuppresseur permet de contrôler la maladie chez moins de la moitié des patients qui restaient évolutifs. Le but de ce travail est de présenter une observation de rémission sous Tocilizumab chez une jeune patiente avec une forme réfractaire.

Problème

Une jeune fille de 13ans était vue en consultation de pédiatrie pour bilan d’une asthénie subfébrile. Une maladie de Takayasu était diagnostiquée. La patiente a bénéficié des trois premières lignes thérapeutiques : par corticothérapie, méthotrexate et remicade. Malgré cela, son état ne s’améliorant pas, sa maladie de Takayasu fut considérée comme réfractaire. Il existait une atteinte de la paroi aortique, des trois artères de la gerbe aortique (notamment de la carotide interne gauche et de la sous-clavière gauche) et une sténose de l’artère humérale droite.

Résultats

De ce fait, un traitement par anti-IL6, « Tocilizumab », fut mis en place (8mg/kg). Deux semaines après l’introduction du traitement, l’état général s’améliora spectaculairement, son bilan inflammatoire biologique se normalisa complètement (VS et CRP). Le morpho-TEP ne montrait plus aucun signe inflammatoire à 3 mois.

Conclusion

Les épaississements des parois dans les formes résistantes sont objectivés par l’écho-Doppler, l’angio-scanner et l’IRM, et sont révélés au PET scanner par une hyperfixation. Le traitement repose en première ligne sur les corticoïdes, le méthotrexate, puis les anti-TNF alpha. Une quatrième ligne semble efficace pour les formes réfractaires, le Tocilizumab. La réponse est rapidement obtenue chez le jeune sujet réfractaire et, d’autre part, stable sur plusieurs années avec une surveillance basée sur le bilan inflammatoire biologique et le PET scanner.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Takayasu, Tocilizumab


Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 5

P. 315-316 - septembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La chirurgie carotidienne sous anesthésie écho-guidée. Évolution vers la chirurgie carotidienne ambulatoire
  • J. Batellier
| Article suivant Article suivant
  • Nécroses digitales révélatrices de la granulomatose avec polyangéite : à propos de deux cas
  • S. Toujani, F. Daoud, Z. Aydi, L. Baili, B. Ben Dhaou, F. Boussema

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.