Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Kinésithérapie, la revue
Vol 1, N° 0  - novembre 2001
pp. 16-19
Doi : KIN-11-2001-1-0-1632-8337-101019-ART59
Les muscles paravertébraux chez le lombalgique
 
© Masson, Paris, 2001

Quelles sont les principales modifications ?
KhelafKerkour

 

La douleur d'une région entraîne des réactions d'adaptation de l'organisme. L'inhibition de la contraction musculaire ou les contractures sont des réactions musculaires de défense bien connues. Mais plus profondément, que se passe-t-il ?

La lombalgie est un phénomène complexe qui est étudié sous différents aspects. Nous présentons ci-après les études principales concernant les muscles paravertébraux.

L'analyse des données de la littérature relative aux muscles du rachis dans la lombalgie montre une modification des muscles paravertébraux. Cette modification est à la fois

  • Quantitative
    • avec une diminution du nombre des fibres I ,
    • –avec une diminution de leur surface de section ,
    • –avec une modification de leur structure interne avec un aspect en core-targetoïd (aspect moucheté) et en moth-eaten (aspect mité) ,
    • avec une augmentation des fibres IIc et du tissu graisseuxFigure 1, Figure 2, Figure 3.
  • Qualitative
    • avec essentiellement une atteinte au niveau des propriétés des extenseurs du tronc (force et endurance) ,
    • avec un déséquilibre du rapport fléchisseurs/extenseurs [1].

RAPPEL

  • Les fibres I sont également appelées fibres lentes ou fibres rouges. Elles développent peu de force mais elles sont très endurantes. Elles ont un métabolisme aérobie (nécessité de présence d'oxygène).
  • Les fibres IIb sont également appelées fibres rapides ou fibres blanches. Elles développent beaucoup de force mais elles sont peu endurantes (fatigables). Elles peuvent travailler en mode anaérobie (absence d'oxygène).
  • Les fibres IIa sont intermédiaires entre les fibres IIb et les fibres I. Les fibres IIc sont des fibres intermédiaires entre I et IIa, elles sont rares chez le sujet sain.

Caractéristiques des muscles du dos chez le sujet sain et le lombalgique

Dans une revue de la littérature, Ng et al.[2] rapportent le pourcentage des fibres (I, IIa et IIb) des principaux muscles du tronc (multifidus, longissimus, iliocostalis) tant chez le sujet sain qu'en pathologie lombaire.

Mannion et al.[3] comparent des biopsies musculaires des erector spinae de sujets sains et de patients présentant une lombalgie chronique et montrent qu'il existe une atrophie musculaire significative des fibres de type I et une augmentation significative des fibres IIb et IIc.

Les muscles lombaires paravertébraux sont adaptés au travail d'endurance (grand pourcentage de fibres lentes et importante capillarisation). Le muscle le plus large et le plus important est le multifidus. Il est innervé par le rameau interne de la branche postérieure et, lorsqu'elle est lésée, il n'y a pas de suppléance pour ce muscle comme pour les autres muscles du dos. Le multifidus ne travaille qu'en position érigée et lors d'exercices actifs. Sa récupération n'est pas spontanée après rémission de la douleur chez le lombalgique, ce qui expliquerait la récidive chez certains patients. Par contre, sa récupération semble possible chez les patients soumis à un programme d'exercices sollicitant les muscles du tronc.

Ces données sur les caractéristiques des muscles du rachis lombaire montrent que la qualité d'endurance musculaire est un facteur essentiel à prendre en considération dans la rééducation du lombalgique.

Modifications des paramètres de la force musculaire

L'évaluation peut se faire sur un mode isométrique en utilisant par exemple le test de Biering-Sørensen (test simple et économique), ou isocinétique, si le praticien a accès à un appareillage adéquat.

L'analyse des données de la littérature montre une diminution significative (environ 40 %) de la force isométrique des extenseurs. L'évaluation isocinétique montre un déséquilibre du ratio fléchisseurs/extenseurs (F/E) [1]. Chez le sujet sain, le ratio F/E est d'environ 0,8, tandis que pour le sujet lombalgique ce ratio est sensiblement égal ou supérieur à 1.

Conclusion

La douleur, la contracture musculaire et la diminution d'activité chez le patient lombalgique ont un effet délétère sur le maintien et le recrutement de la force musculaire des muscles paravertébraux. La modification est à la fois qualitative sur les fibres musculaires (atrophie musculaire préférentielle sur les fibres lentes, et transformation histologique des fibres) et quantitative sur la force des extenseurs (force et endurance) avec un déséquilibre du ratio F/E. Mais il ne peut à lui seul expliquer les problèmes musculaires du lombalgique chronique, le transverse de l'abdomen jouant un rôle fondamental dans la stabilisation du rachis.

Trois mois de rééducation active améliorent les performances quantitatives [3] des paramètres musculaires (force et endurance) mais pas qualitatives (structure, type et taille des fibres musculaires) [5].

La surface de section du multifidus est statistiquement diminuée chez le lombalgique chronique au niveau de l'étage L4 (étude CT scan) [6]. L'étude de ces muscles est encore à développer par de futurs travaux.

Remerciements à AF Mannion pour les photographies de biopsies musculaires.

Illustrations






Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale

Figure 1. IRM lombaire qui montre une atrophie des fibres musculaires

  • E fibres normales ,
  • E fibres remplacées par du tissu graisseux (blanc).


Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale

Figure 2. Biopsie du multifidus qui montre la présence de tissu graisseux

  • E tissu graisseux (blanc) ,
  • E fibres normales.


Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale

Biopsie du multifidus qui montre un aspect moucheté des fibres I (E).

Références


© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@