Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal des Maladies Vasculaires
Volume 34, n° S
pages 9-10 (septembre 2009)
Doi : 10.1016/j.jmv.2009.07.071
La plaque d’athérome : évaluation ultrasonore
 

F. Luizy

au nom du groupe Ultrasons de la SFMV

Centre d’explorations vasculaires, 7, rue Chalgrin, Paris, France 


Mots clés : Plaque d’athérome, Ultrasons


« L’athérosclérose est une association variable de remaniements de la couche interne des artères de gros et de moyen calibre. Elle consiste en une accumulation focale de lipides, de glucides complexes, de sang et de produits sanguins, de tissus fibreux et de dépôts calcaires. Le tout est accompagné de modification de la structure interne de l’artère… » (OMS, 1958).

La classification histologique de l’AHA en 6 types (Stary HC. Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology. 1995) a permis de mieux comprendre l’histoire naturelle de la plaque coronarienne.

Depuis 30ans, l’échographie vasculaire permet de détecter la plaque d’athérome et d’en évaluer l’extension. Tous les territoires vasculaires peuvent être touchés. Les conditions hémodynamiques particulières de certaines artères et leur distribution topographique, les contraintes pariétales et les forces de cisaillement en rapport avec leur géométrie, la dominance d’un ou de plusieurs facteurs de risque sont des facteurs physiopathologiques influençant le développement de la plaque. L’aspect échographique de la plaque semble polymorphe et son interprétation subjective avec de grandes variations intra- et inter-observateurs par défaut de standardisation.

Depuis 10ans, les technologies ultrasonores et leurs modes de traitement ont évolué, mais leurs applications quotidiennes en médecine vasculaire restent confidentielles.

Au niveau de la carotide, l’enjeu est de pouvoir non seulement évaluer le risque cardiovasculaire global, mais aussi et en dehors du degré de sténose, de dépister les plaques à plus haut risque d’évènements neurologiques (« unstable plaques  ») en fonction de paramètres quantifiés de caractérisation :

– la mesure de l’EIM est un outil d’évaluation du risque cardiovasculaire, dont les seuils sont définis en fonction de l’âge, du sexe, de l’ethnie et du nombre de facteurs de risque ;

– l’analyse de l’écho-structure nécessite une standardisation de l’acquisition des données, une standardisation de l’interprétation des résultats et une quantification chiffrée des niveaux de densité. La colorisation des niveaux de densité échographique permettrait de mieux évaluer le pourcentage des zones hypo-échogènes par rapport aux zones échogènes et hyper-échogènes, en rappelant cependant que les ultrasons ne font pas de l’histologie ;

– l’appréciation de la surface de la plaque paraît plus pertinente avec l’imagerie de flux en mode B ;

– la cinétique locale de la paroi et de la plaque par l’analyse en temps réel des contraintes pariétales par des systèmes d’écho-tracking, de wall motion ou d’élastographie devrait permettre de mesurer les forces de cisaillement ;

– la mise en évidence de la néovascularisation des plaques inflammatoires par les produits de contraste semble prometteuse.

Au niveau de l’aorte, la présence de plaques ou de calcifications est fréquente. Certains aspects échographiques particuliers sont évocateurs d’ulcères athéromateux perforants ou de rupture sous-adventicielle, dont le diagnostic initial est accessible aux ultrasons.

Au niveau des membres inférieurs, les lésions sont focales, plurifocales ou diffuses. La problématique est différente : l’appréciation du retentissement hémodynamique des lésions reste dominante par rapport à l’évaluation de la plaque.

La quantification par ultrasons des caractères morphologiques de la plaque, de la dynamique locale de la paroi artérielle et des conditions hémodynamiques, en particulier dans le territoire cérébrovasculaire, devrait permettre une meilleure évaluation des lésions athéroscléreuses et de leur suivi évolutif, pour affiner les orientations et les choix thérapeutiques.



© 2009  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@