Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Archives de pédiatrie
Volume 12, n° 3
page 330 (mars 2005)
Doi : 10.1016/j.arcped.2004.12.006
Received : 25 November 2004 ;  accepted : 1 December 2004
Lettre à la rédaction

Épidémiologie des infections à méningocoque chez l'enfant en Loire-Atlantique et dans ses départements limitrophes de 1997 à 2002
Epidemiology of meningococcal infections in children in Loire-Atlantique and neighbouring areas from 1997 to 2002
 

V. Courtin a, , J.M. Liet b, M. Prat c, G. Picherot d, J.C. Rozé b
a Service de pédiatrie, centre hospitalier, 1, rue Marengo, 49325 Cholet cedex, France 
b Service de réanimation-néonatologie, hôpital Mère-Enfant, CHU de Nantes, quai Moncousu, 44093 Nantes cedex 01, France 
c Direction départementale des affaires sanitaires et sociales, rue René-Viviani, 44200 Nantes, France 
d Service de pédiatrie, hôpital Mère-Enfants, CHU de Nantes, quai Moncousu, 44093 Nantes cedex 01, France 

*Auteur correspondant.

Mots clés : Méningococcie, Méningite bactérienne, Septicémie, Purpura fulminans , Infection bactérienne, Épidémiologie

Keywords : Meningococcal infections, Meningitis, Septicemia, Purpura, Bacterial infections, Epidemiology


Le constat d'une augmentation importante du nombre d'infections graves à méningocoque chez l'enfant en Loire-Atlantique nous a incités à préciser les caractéristiques de ces infections et à comparer nos données avec celles des départements limitrophes (Morbihan, Ille-et-Vilaine, Maine et Loire, Vendée). Nous avons donc réalisé dans ces départements, une étude de population, descriptive et rétrospective, entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2002, incluant les enfants âgés de 0 à 15 ans et atteints d'infections invasives à méningocoque.

Pendant ces six années, le nombre d'enfants concernés est passé en Loire-Atlantique de six en 1997 à 22 en 2002 (soit de 2,6 à 9,7/100000 enfants). Une augmentation a aussi été constatée dans les départements limitrophes et au niveau national, mais dans des proportions moindres [1, 2, 3, 4].

Aucun foyer géographique n'a été identifié. L'étude des formules antigéniques réalisées sur trois années consécutives (1999-2001) a confirmé le caractère sporadique de ces infections.

Le nombre d'infections à méningocoques B et C a augmenté de façon comparable, passant respectivement de 5 à 13 et de 1 à 5, avec une diminution du nombre de souches non identifiées grâce à la généralisation de la recherche par PCR.

Les pourcentages moyens par an de Purpura fulminans (42 %), et parallèlement de décès (19 %), ont été plus élevés en Loire-Atlantique que dans les départements limitrophes ou au niveau national [1, 2, 3, 4], sans que nous ayons pu identifier de cause particulière. Le pourcentage moyen de décès en cas de P. fulminans est resté comparable à la moyenne nationale (32 %).

Cette inquiétante progression des infections invasives à méningocoques ne s'est pas confirmée l'année suivante en Loire-Atlantique. Il n'y a pas eu de campagne de vaccination contre le méningocoque C car le sérogroupe B était resté prédominant et surtout parce que le seuil requis pour une telle campagne n'avait pas été atteint. L'incidence en Loire-Atlantique des infections à méningocoque C était de l'ordre de 0,78/100000 habitants, plus élevée que la moyenne nationale (0,3/100 000 habitants), mais bien inférieure à celle des pays européens qui ont mis en place une vaccination généralisée (2/100000 habitants) [5]. Une surveillance attentive reste nécessaire.

Top of the page
Références

Perrocheau A., Levy-Bruhl D. Les infections à méningocoque en France en 1997 BEH 1999 ;  20 :
Perrocheau A., Levy-Bruhl D. Les infections à méningocoque en France en 1998 et 1999 BEH 2000 ;  51 :
Bonmarin I., Perrocheau A., Levy-Bruhl D. Les infections à méningocoque en France : évolution en 2000 et 2001 BEH 2002 ;  25 :
Bonmarin I., Perrocheau A., Levy-Bruhl D. Les infections à méningocoque en France : évolution en 2001 BEH 2003 ;  5 :
Calendrier vaccinal 2003. Avis du Conseil supérieur d'hygiène publique en France, 17 janvier 2003. BEH 2003 ; no 6.


Top of the page

© 2005  Elsevier SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@