Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 229 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.016
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

L’anorexie : un signe précoce d’astrocytome du V4 chez l’enfant
 

H.-A. Leroy, M. Baroncini, I. Delestret, M. Vinchon
 Service de neurochirurgie pédiatrique, hôpital Roger-Salengro, CHRU, Lille, France 

Les astrocytomes de bas grade du 4e ventricule (ABGV4) de l’enfant sont des tumeurs rares, généralement révélées par une hydrocéphalie. Certains patients se présentent avec un tableau sévère d’anorexie ; il pourrait donc s’agir d’un signe d’alerte pouvant amener à un diagnostic plus précoce. Nous avons décidé de passer en revue notre série dans le but d’évaluer l’incidence et la signification de l’anorexie dans les ABGV4.

Il s’agit d’une étude monocentrique rétrospective consécutive portant sur les ABGV4 opérés entre 1991 et 2012 en étudiant particulièrement le mode de présentation et le devenir clinique et oncologique. Des tests statistiques non paramétriques (U de Mann–Whitney et Fisher) ont été réalisés.

Nous avons revu 34 observations d’ABGV4 (31 pilocytiques, 3 astrocytomes diffus), avec un âge moyen de 8ans et un ratio M/F de 0,89. Sept enfants présentaient un tableau d’anorexie notable (IMC moyen de 12,4) ; les signes évoluaient depuis 11,5 mois en moyenne. Parmi les 27 enfants ne présentant pas d’anorexie (IMC moyen de 17,4 ; p <0,001), les signes cliniques évoluaient depuis 6 mois en moyenne (p <0,05). Il n’y avait pas de différence en termes d’hydrocéphalie entre les deux groupes (p =0,19) ou de topographie lésionnelle au sein du V4 (p =0,63). Tous les enfants avec anorexie ont présenté un retour à la normale de leur poids au cours du suivi postopératoire qui était en moyenne de 6ans.

L’anorexie avec cassure de courbe pondérale est un mode de révélation non exceptionnel des ABGV4. Un tableau d’anorexie de l’enfant à bilan étiologique initial négatif doit faire discuter une imagerie cérébrale précoce. Ces troubles peuvent se corriger en postopératoire, pouvant faire suggérer une interaction entre tissu tumoral et sécrétion de peptide anorexigène.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@