Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 239 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.047
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

Modulation de la lumière dans la PDT des gliomes de haut grade
 

M.-C. Tetard, M. Vermandel, S. Mordon, J.-P. Lejeune, N. Reyns
 Inserm U703, Thiais - Loos, France 

La thérapie photodynamique (PDT) est un traitement local impliquant un agent photosensibilisant (PS), activé par une lumière de longueur d’onde appropriée. L’oxygénation du tissu traité est un paramètre clef car l’effet cytotoxique de la PDT dépend de dérivés réactifs d’oxygène. L’hypoxie induite par la PDT affecte son efficacité en diminuant son potentiel cytotoxique. Des modifications du régime de lumière telles que le fractionnement de l’illumination et l’utilisation de basses irradiances pourraient diminuer cette hypoxie. Les objectifs de ce travail étaient de déterminer la dose du PS, l’acide aminolévulinique (ALA), à administrer pour obtenir une haute sélectivité tumorale dans le gliome U87, et d’évaluer de façon prospective la réponse clinique, morphologique et histologique à différents régimes d’ALA-PDT.

Des cellules U87 étaient implantées chez des rats Fox1 rnu/rnu. Quinze jours après la greffe, 6 rats étaient sacrifiés 5heures après l’administration i.p. d’ALA aux doses de 50, 100 ou 200mg/kg. La distribution de la fluorescence de la protoporphyrin IX induite par l’ALA était étudiée sur des coupes de tissu cérébral en microscopie confocale à fluorescence. Quatre groupes de rats porteurs de tumeurs recevaient 100mg/kg i.p. d’ALA, suivi d’une PDT interstitielle à haute ou basse irradiance, continue ou fractionnée. Le traitement était évalué par IRM 7T et par une étude histologique post mortem.

Une fluorescence homogène et sélective était observée dans les tumeurs après 50 ou 100mg/kg d’ALA. Le traitement à basse irradiance était mieux toléré que celui à haute irradiance. En IRM, il n’y avait pas de diminution du volume tumoral après la PDT. L’analyse histologique montrait une nécrose franche et une apoptose.

La quantité d’ALA dans les tumeurs est suffisante pour une PDT efficace. L’ALA-PDT induit une nécrose prononcée dans les tumeurs aux deux régimes de traitement, mais la PDT à basse irradiance est mieux tolérée.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@