Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Grossesse extra-utérine - 25/01/17

[3-1355]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(16)73822-1 
P. Capmas a, b, c, , J. Bouyer b, H. Fernandez a, b, c
a Service de gynécologie obstétrique, Hôpital Bicêtre, GHU Sud, AP-HP, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Inserm, Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations (CESP), U1018, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Faculté de médecine, Université Paris Sud, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 5
Iconografías 8
Vídeos 0
Otros 1

Resumen

Une grossesse extra-utérine (GEU) ou ectopique se développe en dehors de la cavité utérine. Les GEU tubaires sont les plus fréquentes (93 % des cas). Il s'agit d'une urgence en raison du risque de rupture tubaire et d'hémopéritoine. Les principaux motifs de consultation sont des métrorragies ou des douleurs en début de grossesse. La suspicion de GEU justifie la réalisation d'un dosage sanguin de l'hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG) chez toute patiente en âge de procréer consultant pour des douleurs pelviennes ou des métrorragies. Le diagnostic est échographique mais n'est pas toujours simple. Un contrôle biologique et échographique toutes les 48 heures est parfois nécessaire pour arriver au diagnostic. On distingue les GEU tubaires par leur activité : les GEU très peu actives (hCG stagnant sur deux prélèvements à 48 heures en dessous de 1000 UI/l) qui relèvent du traitement médical par méthotrexate ou de l'expectative ; les GEU peu actives (dosage hCG inférieur à 5000 UI/l et absence de signe de rupture tubaire) qui relèvent du traitement médical par méthotrexate ou de la chirurgie conservatrice (salpingotomie) ; les GEU actives qui relèvent du traitement chirurgical conservateur (salpingotomie) ou radical (salpingectomie). Les données publiées actuellement laissent penser qu'il n'y a pas de différence de fertilité à deux ans, quel que soit le traitement utilisé. Les grossesses ectopiques extratubaires sont beaucoup plus rares mais de diagnostic plus difficile et avec une mise en jeu plus rapide mais plus tardive du pronostic vital. Parmi ces grossesses ectopiques, on distingue la grossesse interstitielle se développant dans la portion intramyométriale de la trompe, la grossesse cervicale, la grossesse sur cicatrice de césarienne, la grossesse ovarienne et la grossesse abdominale. La grossesse cornuale survient dans la corne rudimentaire d'un utérus pseudo-unicorne. Le traitement de ces grossesses est médical, lorsque cela est possible (diagnostic précoce et pas de suspicion de rupture), par méthotrexate in situ. L'alternative est chirurgicale avec un risque hémorragique important pouvant justifier la réalisation préalable d'une embolisation et conduisant parfois à un traitement radical qui doit être expliqué préalablement à la patiente.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Grossesse extra-utérine, Grossesse ectopique, Grossesse interstitielle, Grossesse cornuale, Grossesse sur cicatrice de césarienne


Esquema


© 2017  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Urgences gynécologiques
  • Catherine Rongières-Bertrand
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Assistance médicale à la procréation
  • M. Peigné, S. Epelboin

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.