Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Infections à méningocoques - 28/08/19

[8-013-A-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(19)86663-2 
M.-K. Taha
 Unité des infections bactérienne invasives, Centre national de référence des méningocoques et d'Haemophilus influenzae, Institut Pasteur, 28, rue du Docteur-Roux, 75724 Paris cedex 15, France 

En prensa. Pruebas corregidas por el autor. Disponible en línea desde el jeudi 29 août 2019

Resumen

Neisseria meningitidis est une bactérie à Gram négatif, capsulée et rencontrée uniquement chez l'homme. Elle colonise les surfaces muqueuses (le rhinopharynx mais aussi la voie génito-urinaire) avec 10 % de portage rhinopharyngé asymptomatique dans la population générale. Cette bactérie est aussi responsable d'infections invasives graves, à potentiel épidémique (méningite et septicémie, mais également arthrite, péricardite, pneumonie invasive, voire fasciite nécrosante). Les présentations cliniques initiales sont variables et peuvent prendre la forme d'un syndrome abdominal. La capsule du méningocoque détermine son sérogroupe. Six sérogroupes sont le plus rencontrés dans les infections invasives à méningocoques dans le monde (A, B, C, Y, W et X). Le sérogroupe B est le plus fréquent en France mais sa part est en diminution. Le sérogroupe C reste stable (environ 25 % des cas en 2017) mais le nombre de cas chez les nourrissons de moins de 1 an diminue. Les sérogroupes W et Y sont en augmentation et représenteraient 31 % en 2017. L'incidence la plus élevée est observée chez les nourrissons, avec un deuxième pic chez les adolescents et un troisième pic chez les sujets âgés, avec souvent des formes respiratoires invasives dues aux souches du sérogroupe Y. La létalité globale est de 10 % mais est plus élevée en présence d'un purpura fulminans imposant une prise en charge rapide par les céphalosporines de troisième génération. Les mesures préventives dans l'entourage du malade sont assurées par l'antibioprophylaxie parfois complétée d'une vaccination. Des vaccins conjugués contre les sérogroupes A, C, W et Y sont disponibles ainsi que des vaccins protéiques contre les souches du méningocoque B.


Mots-clés : Méningite, Diagnostic, Antibiotiques, Épidémie, Réanimation, Sepsis, Vaccination, Prophylaxie


Esquema


© 2019  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.