Suscribirse

Usage de protoxyde d’azote au sein d’une population d’étudiants en médecine. État des lieux de la consommation. Recherche de facteurs associés à cette consommation : stress lié au travail et usage problématique d’autres substances - 10/04/21

Doi : 10.1016/j.therap.2021.01.037 
Adrien Ternon 1, , Jacques Dubernet 1, 2, Louise Jakubiec 1, 2, Jean Marc Alexandre 1, 2, Marc Auriacombe 1, 2
1 Psychiatrie et Addictologie, SANPSY, CNRS USR 3413, Université de Bordeaux, 33000 Bordeaux, France 
2 Service d’Addictologie clinique, CH Charles Perrens et CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

On suspecte une prévalence d’usage élevée de protoxyde d’azote (N2O) chez les étudiants en médecine. Par son effet anxiolytique, cet usage pourrait refléter une gestion du stress lié au travail. Les usages associés au N2O pourraient être problématiques. L’objectif était de décrire les niveaux d’usage du N2O chez des internes en médecine. Secondairement, rechercher une association entre fréquence d’usage du N2O et intensité de stress lié au travail, ainsi qu’une association avec l’usage problématique d’autres substances.

Méthodes

Enquête transversale. Les usagers de N2O étaient classés selon leur fréquence d’usage. L’usage problématique de substances était évalué par une adaptation du questionnaire DETA [1], le stress lié au travail par l’Internal Medicine Residency Stress Scale [2].

Résultats

Le taux de réponse était de 26,1 % (165/633) ; 77,0 % (n=127) avaient déjà inhalé du N2O. La prévalence d’usage du N2O au cours des 12 derniers mois était 49,1 % (n=81), dont 9,9 % (n=8) étaient des usagers réguliers. Un étudiant (<1 %) semblait présenter un usage problématique de N2O ; 39,6 % des usagers ont signalé des effets indésirables ; 41,1 % n’étaient pas conscients du risque d’accident. La fréquence d’usage du N2O n’était pas associée à l’intensité de stress lié au travail mais elle était associée à l’usage problématique d’autres substances (p=0,0005).

Discussion

La prévalence d’usage du N2O est élevée chez les étudiants en médecine. L’usage problématique reste rare. La prévalence des effets indésirables et le manque de connaissances des dangers soulignent un besoin de réduction des risques. L’usage de N2O pourrait indiquer l’usage problématique d’autres substances.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2021  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 76 - N° 2

P. 175 - mars 2021 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Antitussifs opiacés, les données d’addictovigilance avant et après le 12 juillet 2017
  • Valérie Gibaja, Emilie Jouanjus, Juliana Tournebize, Maryse Lapeyre-Mestre, et le Réseau Français d’Addictovigilance (French Addictovigilance Network, FAN)
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Différents profils d’usage de Méthylphénidate en population générale et importance de son abus : intérêt de la Méthode de classification à partir des bases de données de l’assurance maladie
  • Elisabeth Frauger, Adeline Giocanti, Clémence Lacroix, Thomas Soeiro, Joelle Micallef

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.


Todo el contenido en este sitio: Copyright © 2024 Elsevier, sus licenciantes y colaboradores. Se reservan todos los derechos, incluidos los de minería de texto y datos, entrenamiento de IA y tecnologías similares. Para todo el contenido de acceso abierto, se aplican los términos de licencia de Creative Commons.