Médecine

Paramédical

Autres domaines


Abbonarsi

Usage de protoxyde d’azote au sein d’une population d’étudiants en médecine. État des lieux de la consommation. Recherche de facteurs associés à cette consommation : stress lié au travail et usage problématique d’autres substances - 10/04/21

Doi : 10.1016/j.therap.2021.01.037 
Adrien Ternon 1, , Jacques Dubernet 1, 2, Louise Jakubiec 1, 2, Jean Marc Alexandre 1, 2, Marc Auriacombe 1, 2
1 Psychiatrie et Addictologie, SANPSY, CNRS USR 3413, Université de Bordeaux, 33000 Bordeaux, France 
2 Service d’Addictologie clinique, CH Charles Perrens et CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Riassunto

Introduction

On suspecte une prévalence d’usage élevée de protoxyde d’azote (N2O) chez les étudiants en médecine. Par son effet anxiolytique, cet usage pourrait refléter une gestion du stress lié au travail. Les usages associés au N2O pourraient être problématiques. L’objectif était de décrire les niveaux d’usage du N2O chez des internes en médecine. Secondairement, rechercher une association entre fréquence d’usage du N2O et intensité de stress lié au travail, ainsi qu’une association avec l’usage problématique d’autres substances.

Méthodes

Enquête transversale. Les usagers de N2O étaient classés selon leur fréquence d’usage. L’usage problématique de substances était évalué par une adaptation du questionnaire DETA [1], le stress lié au travail par l’Internal Medicine Residency Stress Scale [2].

Résultats

Le taux de réponse était de 26,1 % (165/633) ; 77,0 % (n=127) avaient déjà inhalé du N2O. La prévalence d’usage du N2O au cours des 12 derniers mois était 49,1 % (n=81), dont 9,9 % (n=8) étaient des usagers réguliers. Un étudiant (<1 %) semblait présenter un usage problématique de N2O ; 39,6 % des usagers ont signalé des effets indésirables ; 41,1 % n’étaient pas conscients du risque d’accident. La fréquence d’usage du N2O n’était pas associée à l’intensité de stress lié au travail mais elle était associée à l’usage problématique d’autres substances (p=0,0005).

Discussion

La prévalence d’usage du N2O est élevée chez les étudiants en médecine. L’usage problématique reste rare. La prévalence des effets indésirables et le manque de connaissances des dangers soulignent un besoin de réduction des risques. L’usage de N2O pourrait indiquer l’usage problématique d’autres substances.

Il testo completo di questo articolo è disponibile in PDF.

Mappa


© 2021  Pubblicato da Elsevier Masson SAS.
Aggiungere alla mia biblioteca Togliere dalla mia biblioteca Stampare
Esportazione

    Citazioni Export

  • File

  • Contenuto

Vol 76 - N° 2

P. 175 - Marzo 2021 Ritorno al numero
Articolo precedente Articolo precedente
  • Antitussifs opiacés, les données d’addictovigilance avant et après le 12 juillet 2017
  • Valérie Gibaja, Emilie Jouanjus, Juliana Tournebize, Maryse Lapeyre-Mestre, et le Réseau Français d’Addictovigilance (French Addictovigilance Network, FAN)
| Articolo seguente Articolo seguente
  • Différents profils d’usage de Méthylphénidate en population générale et importance de son abus : intérêt de la Méthode de classification à partir des bases de données de l’assurance maladie
  • Elisabeth Frauger, Adeline Giocanti, Clémence Lacroix, Thomas Soeiro, Joelle Micallef

Benvenuto su EM|consulte, il riferimento dei professionisti della salute.
L'accesso al testo integrale di questo articolo richiede un abbonamento.

Già abbonato a @@106933@@ rivista ?

Il mio account


Dichiarazione CNIL

EM-CONSULTE.COM è registrato presso la CNIL, dichiarazione n. 1286925.

Ai sensi della legge n. 78-17 del 6 gennaio 1978 sull'informatica, sui file e sulle libertà, Lei puo' esercitare i diritti di opposizione (art.26 della legge), di accesso (art.34 a 38 Legge), e di rettifica (art.36 della legge) per i dati che La riguardano. Lei puo' cosi chiedere che siano rettificati, compeltati, chiariti, aggiornati o cancellati i suoi dati personali inesati, incompleti, equivoci, obsoleti o la cui raccolta o di uso o di conservazione sono vietati.
Le informazioni relative ai visitatori del nostro sito, compresa la loro identità, sono confidenziali.
Il responsabile del sito si impegna sull'onore a rispettare le condizioni legali di confidenzialità applicabili in Francia e a non divulgare tali informazioni a terzi.