Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Accident ischémique transitoire - 08/08/11

[5-0871]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(11)52296-3 
S. Deltour  : Praticien hospitalier
Service des urgences cérébrovasculaires (professeur Y. Samson), Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 8
Iconografías 2
Vídeos 0
Otros 3

Résumé

L'accident ischémique transitoire (AIT) est un véritable syndrome de menace. Fugace et non douloureux contrairement à l'infarctus du myocarde, il reste souvent banalisé. Et pourtant, il est le meilleur signe « avant-coureur » d'un infarctus cérébral (IC) dont le risque de constitution est particulièrement élevé dans les jours qui suivent : 10 % des patients feront un IC dans le mois qui suit, dont la moitié d'entre eux dans la première semaine. La définition de l'AIT a été modifiée ces dernières années, se voulant plus opérationnelle en situation d'urgence où la thrombolyse intraveineuse constitue le traitement de référence dans les 4 h 30 d'un déficit persistant. Ainsi, si la définition classique se cantonnait à un critère temporel (déficit brutal régressif en 24 h), la nouvelle définition apporte un critère lésionnel. L'AIT devient « un déficit le plus souvent régressif en 1 heure, sans lésion constituée sur l'imagerie ». Quoi qu'il en soit et au-delà des définitions proposées, le message capital est de tout mettre en oeuvre pour limiter le risque de l'IC. Le score ABCD2 (âge, pression artérielle, diabète, types de signes cliniques et leur durée) a été validé pour prédire ce risque. Compilé aux données de l'imagerie par résonance magnétique (IRM), ce score devrait permettre une meilleure identification des sujets à risque. Dès lors que le diagnostic est évoqué, l'imagerie cérébrale (IRM de première intention) et le bilan étiologique doivent être réalisés le plus rapidement possible pour mettre en place un traitement adapté. La prise en charge en milieu neurovasculaire permet de diminuer les délais d'exploration et donc de débuter précocement le traitement de prévention secondaire spécifique à l'étiologie retrouvée. Dans l'avenir, l'accueil de ces patients dans les unités neurovasculaires devrait être facilité avec parallèlement des structures d'éducation-patient.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Déficit neurologique transitoire, Urgence neurologique, Syndrome de menace


Esquema


© 2011  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Techniques d'imagerie en neurologie
  • D. Galanaud
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Accident ischémique constitué
  • S. Deltour

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.