Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

À propos d’un cas de pneumopathie interstitielle desquamative liée à l’exposition à des métaux lourds - 28/06/19

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.05.034 
T. Blin 1, , A. De Muret 2, S. Marchand-Adam 1
1 Service de Pneumologie, CHU Bretonneau, 37032 Tours 
2 Service d’anatomopathologie, CHU Bretonneau, 37032 Tours 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les formes de pneumopathie interstitielle secondaire à une exposition à un aérocontaminant sont multiples et l’étiologie exacte est souvent difficile à poser. La biopsie pulmonaire chirurgicale permet souvent d’affiner le diagnostic sans permettre cependant d’identifier l’agent causal. Les cas rapportés de pneumopathie interstitielle desquamative secondaire à une exposition aux métaux lourds sont rares à ce jour.

Cas clinique

Un patient de 57 ans, ayant comme principal antécédent un emphysème des sommets, a été pris en charge dans notre service pour l’exploration d’une dyspnée stade II mMRC et un syndrome interstitiel radiologique. Il rapporte de multiples expositions : dans le cadre de son métier de plombier chauffagiste (amiante) puis en fonderie (alliages de cuivre, bronze, fer, aluminium), domestiques (poules) et dans ses loisirs (soudure, meulage) ; il a par ailleurs un tabagisme à 30 paquets/année sevré depuis 10 ans. Le scanner thoracique retrouvait des plages de verre dépoli prédominant aux bases entourant des lésions kystiques ou de destruction emphysémateuse. L’ensemble du bilan étiologique n’a permis de retrouver qu’une alvéolite macrophagique avec présence de cellules géantes multinucléées sur le lavage broncho-alvéolaire. Le recours à la biopsie pulmonaire chirurgicale a permis d’affiner le diagnostic avec la présence d’éléments en faveur d’une pneumopathie interstitielle desquamative et de granulomatose pulmonaire. Finalement, la relecture des lames de biopsie avec analyse des particules minérales observées a mis en évidence des quantités anormalement élevées de zirconium, d’aluminium et de fer. Nous avons donc pu conclure à une pneumopathie interstitielle desquamative avec cellules géantes liée à une exposition aux métaux lourds (aluminium et zirconium). L’évolution clinique, fonctionnelle et radiologique a été favorable après une corticothérapie systémique avec décroissance progressive sur une année.

Conclusion

Cette présentation rapporte un cas de pneumopathie interstitielle desquamative liée à l’exposition à des métaux lourds. L’analyse détaillée des particules minérales présentes sur la biopsie pulmonaire chirurgicale permet de définir l’agent d’exposition en cause afin d’affiner le diagnostic étiologique pour orienter la prise en charge thérapeutique et de donner accès à une reconnaissance en maladie professionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumopathie interstitielle desquamative, Granulomatose pulmonaire, Exposition professionnelle, Métaux lourds


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 646-647 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pleuropneumopathie à Haemophilus influenzae et thymome : à propos d’un cas
  • L. Moirand, A. Bizieux, I. Caby, H. Gendreau, A. Caristan, J.P. Arigon, J.P. Clarke
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité mais allergie au mepolizumab (Nucala)
  • C. Giordanengo, C. Lineau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.