Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Survie à long terme des bronchopathes chroniques obstructifs après la réanimation - 08/04/09

Doi : RMR-03-2009-26-3-0761-8425-101019-200902204 

A. Gacouin [1],

G. Leveiller [2],

T. Guy [2],

S. Salomon [1],

S. Isslame [1],

I. Jouannic [3],

P. Delaval [2],

Y. Le Tulzo [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction Le but de l’étude était de comparer la survie au-delà d’un an après la sortie de réanimation de patients bronchopathes chroniques obstructifs (BPCO) ventilés pour une insuffisance respiratoire aiguë hypercapnique.

Méthodes Étude rétrospective sur 130 patients dont 73 sans cause identifiée de décompensation, 52 traités par ventilation non invasive (VNI) et 78 par ventilation mécanique conventionnelle (VMC).

Résultats Globalement la survie des patients traités par VNI était supérieure à celle des patients traités par VMC (p = 0,02 par test du log rank), mais effet non retrouvé dans le sous-groupe des patients sans cause expliquant la décompensation. Après ajustement sur : âge > 65 ans, indice de gravité simplifié II > 35, oxygénothérapie à domicile, corticothérapie, VEMS < 30 %, indice de masse corporelle < 21 kg/m2, albuminémie < 30 g/L, insuffisance cardiaque droite et pneumonie acquise sous respirateur, la VNI restait un facteur indépendant de meilleur pronostic (hazard ratio 0,55 ; intervalle de confiance à 95 % 0,31-0,97, p = 0,04).

Conclusions La prise en charge par VNI semble être un facteur indépendant de meilleur pronostic à long terme chez ces patients mais l’effet bénéfique de la VNI semble limité aux patients avec une décompensation de cause identifiée.

Abstract

Long term survival in chronic obstructive pulmonary disease after ventilation in intensive care

Objective To compare the one year survival after discharge from ICU of patients with chronic obstructive pulmonary disease (COPD) admitted for acute hypercapnic respiratory failure and who required mechanical ventilation.

Methods Retrospective cohort study on 130 patients, 52 patients were treated with non-invasive ventilation (NIV) and 78 patients with conventional mechanical ventilation (CMV).

Results In 73 patients the cause for respiratory failure could not be identified. Long-term survival was significantly better following NIV than with CMV (p = 0.02 by log-rank testing), but the better prognosis associated with use of NIV was not found in patients with no documented cause for the respiratory failure. After adjusting for male gender, age >65 years, simplified acute physiology score II >35, prior long-term home oxygen therapy, treatment with steroids, FEV1 <30% of predicted value, body-mass index <21 kg/m2, albumin level <30 g/L, right ventricular failure, ventilator-associated pneumonia and cause of respiratory failure, NIV remained independently associated with better outcomes (adjusted hazard ratio 0.55; 95% CI 0.31-0.97; p = 0.04).

Conclusions Our results suggest that in COPD patients requiring mechanical ventilation and who survived after an ICU stay, the use of NIV is an independent factor associated with a better long-term survival, especially in those with a documented cause of respiratory failure.


Mots clés : BPCO , Insuffisance respiratoire , Réanimation , Ventilation mécanique , Ventilation non invasive , Analyse de survie

Keywords: COPD , Respiratory failure , Intensive care unit , Non- invasive ventilation , Mechanical ventilation , Outcome analysis


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 3

P. 257-265 - 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vers une montée du tabagisme des jeunes dans les pays en voie de développement ?
  • C. Raherison
| Article suivant Article suivant
  • Détection précoce de la bronchopneumopathie chronique obstructive post-tabagique au Viet Nam
  • S. Duong-Quy, T. Hua-Huy, B. Mai-Huu-Thanh, N. Doan-Thi-Quynh, K. Le-Quang, H. Nguyen-Van, D. Phan-Van, H. Tran-Dinh, P. Reboud, A.-T. Dinh-Xuan, J.-P. Homasson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.