revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    8 7 0 0


Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 7, numéro 2
pages 130-137 (mai 2015)
Doi : 10.1016/S1877-1203(15)30036-7
BPCO
COPD
 

S. Jouneau
 Service de Pneumologie, IRSET UMR 1085, Université de Rennes 1, Hôpital Pontchaillou, 2, rue Henri Le Guilloux, 35033 RENNES cedex 9, France 

* Correspondance
Résumé

Au cours de l’année 2014, de nouvelles données publiées dans la BPCO vont nous permettre d’améliorer la prise en charge de nos patients. Le retrait progressif des corticoïdes inhalés (CSI) sous couvert d’une double bronchodilatation en traitement de fond (étude WISDOM) n’a pas été accompagné d’une majoration des exacerbations. Une étude transversale rétrospective canadienne a montré l’intérêt tout particulier des CSI chez les patients de plus de 65 ans. Un travail soulignait l’intérêt probable de la corticothérapie systémique lors des exacerbations traitées par ventilation mécanique, invasive ou non. L’étude COLUMBUS a confirmé l’intérêt des macrolides avec une indication privilégiée de l’azithromycine au long cours chez les patients BPCO présentant des exacerbations fréquentes (≥3/an), ayant un traitement inhalé maximaliste (trithérapie) et sevrés du tabac. Le timing de la réhabilitation respiratoire a été précisé et il semblerait qu’elle ne doive pas être initiée à la phase aiguë (i.e., avant la fin de l’exacerbation chez le patient hospitalisé), ce qui ne remet pas en cause l’intérêt démontré de la réhabilitation respiratoire initiée précocement après exacerbation. Enfin, l’étude STATCOPE retire toute place aux statines dans le traitement de fond des patients atteints de BPCO post-tabagique sans comorbidité cardiovasculaire. Tous ces travaux sont détaillés dans ce manuscrit.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.
Abstract

In 2014 new data on COPD were published that allow us to improve the management of patients. The gradual withdrawal of inhaled corticosteroids (ICS) under the cover of double bronchodilatation in baseline treatment (WISDOM study) was not accompanied by an increase in exacerbations. A Canadian retrospective cross sectional study has shown the particular role of ICS in patients over 65 years old. A study underlined the probable role of systemic corticosteroids during exacerbations treated by mechanical ventilation, invasive or not. The COLUMBUS study confirmed the role of macrolides, in particular azithromycin, in the long term treatment of patients with COPD who have frequent exacerbations (3 or more per year) despite taking maximal inhaled therapy and stopping smoking. The timing of pulmonary rehabilitation has been clarified and it seems that it should not be started in the acute phase (i.e. before the end of the exacerbation in hospitalized patients). This questions the demonstrated role of initiation of pulmonary rehabilitation soon after an exacerbation. Finally, the STATCOPE study removes any place for statins in the baseline treatment of COPD patients without cardiovascular comorbidity. All these studies are detailed in this paper.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

MOTS CLÉS : BPCO, Exacerbations, Déclin de la fonction respiratoire, Corticostéroïdes inhalés, Bronchodilatateurs inhalés

Keywords : COPD, exacerbations, decline in respiratory function, inhaled corticosteroids, inhalsed bronchodilators




© 2015  Elsevier Inc. Tous droits réservés.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

7 iconographies
Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article