Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge de l'éclampsie grave en réanimation en milieu tropical africain. À propos de 28 cas - 01/01/02

Doi : 10.1016/S0750-7658(02)00807-9 

M.D.  Beye * ,  E.  Diouf,  O.  Kane,  M.D.  Ndoye,  A.  Seydi,  P.I.  Ndiaye,  B.K.  Sall*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif - Étudier, en milieu tropical africain, les problèmes posés par la prise en charge de l'éclampsie grave.

Type d'étude - Étude rétrospective sur deux ans.

Patientes et méthodes - Toutes les patientes hospitalisées pour éclampsie de janvier 1997 à décembre 1999 ont été incluses. Les paramètres suivants ont été étudiés : âge, parité, délai d'admission, score de Glasgow à l'admission, délai de survenue de l'éclampsie par rapport au terme de la grossesse, mode d'accouchement, pression artérielle à l'admission, complications à l'admission ou survenues pendant l'hospitalisation.

Résultats - Vingt-huit patientes, d'âge moyen 26 ans ± 6, essentiellement primipares, ont été hospitalisées. Le délai d'admission était en moyenne de 18,5 ± 10,2 heures. Six patientes ont présenté leur première convulsion en prépartum, 14 en perpartum et 8 en postpartum. Toutes avaient présenté des troubles de la conscience (Score de Glasgow moyen à 8 ± 2,2). Vingt d'entre elles étaient intubées, en ventilation mécanique. Toutes étaient hypertendues. Le mode d'accouchement était par voie basse chez 22 patientes et une césarienne dans 6 cas. Les complications étaient les suivantes : insuffisance rénale aiguë oligo-anurique (9 cas), HELLP-syndrome (4 cas), hémorragie cérébroméningée (4 cas), oedème aigu du poumon (3 cas), syndrome de détresse respiratoire aiguë (1 cas). La mortalité maternelle et infantile était respectivement de 35 et de 42,8 %.

Conclusion - L'éclampsie représente une cause majeure de mortalité maternelle et infantile dans les pays en développement. Les auteurs insistent sur la nécessité d'améliorer la prévention et la prise en charge par la création de structures spécialisées en réanimation obstétricale.

Mots clés  : Éclampsie ; Réanimation ; Mortalité ; Milieu tropical ; Afrique.

Abstract

Objective - To study the specific management problems of severe eclampsia under tropical latitudes.

Study design - A two years retrospective study in a University hospital in the tropics.

Patients and Methods - In all patients admitted for eclampsia between January 1997 et December 1999, the following parameters were studied: age, parity, interval between disease et admission, post-eclampsia Glasgow Coma Scale (GCS), time of occurrence of eclampsia during pregnancy, delivery route, blood pressure data at admission, the occurrence of complications at admission or during hospital stay.

Results - Twenty-eight mainly primiparous patients (mean age: 26 ± 6) were admitted with an average delay of 8.5 ± 10.2 hours after the first symptoms. The time of occurrence was prepartum in 6, perpartum in 14 and postpartum in 8 cases. All patients were hypertensive and comatose with an average GCS of 8 ± 2.2. Twenty patients had been previously intubated and ventilated. Delivery was natural in 22 and by caesarean section in 6 patients. The following complications were found: acute oliguric renal failure (9), HELLP-syndrome (4), cerebral haemorrhage (4), acute lung oedema (3) and acute respiratory distress syndrome (1). Maternal and child mortality were 35 and 42.8% respectively.

Conclusion - Eclampsia is a major cause of both maternal and infantile mortality in developing countries. The authors insist that prevention and management require speedy transfers to adapted specialized obstetrical intensive care structures.

Mots clés  : Eclampsia ; Intensive care ; Mortality ; Tropical setting ; Africa.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 1

P. 25-29 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets de charges équiosmolaires de mannitol 20 %, de NaCl 7,5 % et de NaCl 0,9 % sur l'osmolarité, l'hémodynamique et les électrolytes plasmatiques
  • A.-C. Erard, B. Walder, P. Ravussin
| Article suivant Article suivant
  • Syndrome hépatorénal : de la physiopathologie au traitement
  • D. Aguillon, P. Seguin, Y. Mallédant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.