Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Malformations congénitales du rachis - 23/10/16

[15-890-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(16)61979-4 
R. Dayer, MD a, P. Journeau b : MD, P. Lascombes, MD a,
a Service d'orthopédie pédiatrique, Département de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux universitaires de Genève, rue Willy Donzé, 6, 1211 Genève 14, Suisse 
b Service d'orthopédie infantile, Hôpital d'enfants, Centre hospitalier universitaire de Nancy, allée du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 14
Vidéos 0
Autres 3

Résumé

Les malformations du rachis regroupent des anomalies polymorphes depuis la lésion banale asymptomatique jusqu'aux désordres majeurs responsables de déformations vertébrales, de troubles neurologiques, voire d'insuffisance respiratoire. Elles sont liées à des troubles de l'embryogenèse dont certains ont un lien génétique reconnu. Cet article envisage la description de la plupart des malformations vertébrales en les regroupant selon leur mécanisme probable. La première partie est donc consacrée à l'embryologie du rachis et aux dysfonctionnements qui créent les principales anomalies. Au-delà des classifications proposées, les auteurs abordent les complications favorisées par la croissance : déformations évolutives du rachis, insuffisance de développement de la cage thoracique et restriction pulmonaire. Les dysraphismes comprennent les myéloméningocèles, les diastématomyélies et les autres anomalies de fermeture des neuropores. Leurs traitements chirurgicaux mixtes, orthopédique et neurochirurgical, dépendent de la gravité de l'atteinte clinique. Les anomalies de formation et/ou de segmentation des vertèbres sont responsables d'hémivertèbres plus ou moins complètes, de synostoses ou barres osseuses. Selon leur type, elles peuvent générer des scolioses et/ou cyphoses congénitales évolutives qui justifient un traitement chirurgical chez le jeune enfant. Par exemple, une hémivertébrectomie vers l'âge de 2 ans permet la croissance ultérieure d'un rachis qui se maintient équilibré. En revanche, des malformations graves du rachis thoracique associées à des malformations de la cage thoracique peuvent nécessiter des chirurgies dites « de croissance » de façon à permettre le développement de la cage thoracique et des capacités respiratoires tout en évitant l'aggravation de la scoliose. En conclusion, il est important pour le clinicien de faire le diagnostic d'une malformation vertébrale dès que possible, de déterminer son potentiel évolutif avec la croissance, et d'envisager un traitement précoce adapté, même s'il doit être chirurgical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Malformation du rachis, Scoliose, Cyphose, Spina bifida, Embryologie


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Déformations rachidiennes d'origine neuromusculaire
  • T. Langlais, R. Laurent, J. Taytard, L. Servais, R. Pietton, P. Parisot, B. Dubern, P. Lallemant-Dudek, R. Vialle
| Article suivant Article suivant
  • Règles de prescription et techniques de massokinésithérapie dans les affections de l'appareil locomoteur
  • A. Griffon, F. De Lucas, N. Yahia, A. Darnault, R. Belmahfoud, J.-F. Boffa, M. Bovard, N. Chergui, H. Siney, F. Daniel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.