Médecine

Paramédical

Autres domaines


Description anatomique de la dissection endoscopique du plexus brachial, et corrélations à ciel ouvert - 04/12/15

Doi : 10.1016/j.main.2015.10.158 
Thibault Lafosse 1, , Emmanuel Masmejean 2, Laurent Lafosse 3
1 14, rue de Thionville, Paris, France 
2 HEGP, Paris, France 
3 ASI, Annecy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Avec le développement de l’arthroscopie d’épaule au delà de l’articulation gléno-humérale (GH), il devient indispensable de maîtriser l’anatomie endoscopique du plexus brachial (PB). De plus en plus d’interventions se déroulent à proximité du PB et des nerfs principaux du membre supérieur. Nous avons réalisé une étude cadavérique de description de l’anatomie endoscopique du PB et des nerfs autour de l’épaule. Nous avons confronté les constatations endoscopiques avec une dissection à ciel ouvert.

Matériel et méthode

Nous avons réalisé une dissection endoscopique du plexus brachial de 13 sujets anatomiques par les voies d’abord arthroscopiques de l’épaule. Nous avons disséqué les racines et les troncs primaires, puis les troncs secondaires et les branches terminales du PB. Nous avons ensuite réalisé une dissection à ciel ouvert pour corroborer les constatations endoscopiques.

Résultats

Dans la région supraclaviculaire, nous avons exposé C5 C6 et C7, les troncs primaires supérieur et moyen dans 11 cas, en suivant le nerf suprascapulaire qui a été disséqué dans tous les cas. Il n’a pas été possible de disséquer C8 et T1, ni le tronc primaire inférieur. Nous avons disséqué le tronc secondaire antéro-latéral et tronc secondaire postérieur dans 11 cas. Le tronc secondaire antéro-médial a été exposé 3 fois. L’abord du plexus infraclaviculaire mène directement sur les troncs secondaires antéro-latéral et postérieur, mais le tronc antéro-médial est masqué par l’artère axillaire. Le nerf musculocutané a été vu dans tous les cas, et est le premier nerf repéré lors de la dissection en avant et en médial de la coracoïde. Le nerf médian a été repéré dans tous les cas. Les nerfs radial, et axillaire ont été disséqués dans 11 cas, le nerf ulnaire dans 3 cas. Le nerf axillaire était le premier nerf visualisé lors de la dissection en arrière de la coracoïde.

Conclusion

Nous décrivons l’anatomie endoscopique du PB, qu’il est désormais indispensable de maîtriser afin de protéger le PB dans les interventions d’arthroscopie de l’épaule se déroulant au-delà de l’articulation GH. Nous détaillons la technique chirurgicale de l’abord du plexus brachial basée sur un travail anatomique de dissection endoscopique, avec une corrélation à ciel ouvert.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 6

P. 386-387 - décembre 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le vissage rétrograde dans les fractures basses de la palette humérale, une nouvelle technique
  • Tarik Messaoudi, Mohamed Errhaimini, Mourad Ghoubach, Rachid Chafik, Mohamed Madhar, Hanane Elhaoury, Halim Saidi, Tarik Fikry
| Article suivant Article suivant
  • Particularités des traumatismes balistiques au niveau des membres – à propos de 12 cas
  • Myriam Khechimi, Mohamed Ali Sbai, Abdesselem Jenzeri, Slim Dabloun, Riadh Maalla

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.