Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gériatrie - Quelle signification pour le taux de cholestérol après 75 ans ? - 01/03/08

Doi : PM-11-2005-34-20-C1-0755-4982-101019-200508658 

T. Traissac,

M. Salzmann,

M. Rainfray,

J.-P. Emeriau,

I. Bourdel-Marchasson

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Points essentiels

  • Les facteurs de risque cardiovasculaire perdent de leur puissance avec l’âge car le patient âgé devient polypathologique.
  • Le cholestérol total diminue à partir de l’âge de 70 ans, phénomène qui pourrait être lié à une altération de la composition de certaines de ses fractions lipidiques.
  • Les quartiles inférieurs de cholestérol total ou d’insulinémie ou d’albuminémie seraient associés à une surmortalité totale chez le sujet de plus de 75 ans.
  • Un taux de cholestérol inférieur à 189 mg/dL, chez le sujet de plus de 75 ans, doit être un signe d’alarme de pathologies occultes ou de déclin fonctionnel rapide. Le taux de HDL, et non ceux de cholestérol total et de LDL cholestérol, serait inversement associé à une surmortalité par pathologie coronarienne et accident vasculaire cérébral. Par contre, des taux bas de LDL ≪ 106 mg/dL et HDL ≪ 36 mg/dL seraient associés à une augmentation du risque de mortalité infectieuse.
  • L’incidence des accidents vasculaires cérébraux (AVC), en particulier ischémiques, est maximale chez des patients de plus de 75 ans et un taux de HDL cholestérol élevé > 35 mg/dL serait protecteur face au risque d’AVC ischémique chez les patients de moins de 70 ans.
  • En prévention secondaire, 2 études sur les statines (HPS et Prosper) ont montré dans le sous-groupe des plus de 75 ans une efficacité sur la mortalité toutes causes confondues et la mortalité cardiovasculaire avec une réduction variable des événements cardiovasculaires quel que soit le taux de cholestérol total mais sans montrer d’effet à court terme sur la cognition.

Abstract

Significance of cholesterol levels in patients 75 years or older

Key points

  • Increasing comorbidity with aging reduces the predictive power of cardiovascular risk factors.
  • From the age of 70 onward, total cholesterol levels decrease, perhaps associated with changes in the composition of some lipoprotein fractions.
  • In subjects older than 75 years, being in the lowest quartile of cholesterol, insulinemia or serum albumin concentrations is associated with increased mortality.
  • Cholesterol levels below 189 mg/dL in subjects older than 75 years should be considered an early sign of unidentified comorbidity or of rapid functional decline. HDL cholesterol levels, rather than total or LDL cholesterol, were inversely associated with increased mortality from ischemic coronary disease and stroke appears to rise as HDL cholesterol levels fall, rather than total or LDL cholesterol. On the other hand, LDL concentrations below 106 mg/dL and HDL concentrations below 36 mg/dL were associated with an increased risk of death from infectious disease.
  • Stroke incidence, in particular, ischemic stroke, is highest in subjects older than 75 years. HDL cholesterol levels above 35 mg/dL appear to have a protective effect against ischemic stroke in subjects younger than 70 years.
  • Two interventional drug studies investigating the effects of two statins (simvastatin and pravastatin) found that in subgroups of subjects older than 75 these drugs were associated with a reduction in all-cause mortality and cardiovascular morbidity, regardless of total cholesterol levels, but had no short-term effect on cognitive function.


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 20-C1

P. 1525-1532 - novembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maladie de Whipple diagnostiquée primitivement sarcoïdose
  • M. Saba, F. Rollot, S. Park, D. Grimaldi, D. Sicard, S. Abad, P. Blanche
| Article suivant Article suivant
  • Cardiologie, Pneumologie - Syndrome d’apnées obstructives du sommeil
  • N. Chouri-Pontarollo, R. Tamisier, P. Lévy, J.-L. Pépin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.